Le Grand Carnassier

Forum tyranide francophone
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une histoire de pirates

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cheter
Vorace
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 15/04/2014
Age : 19
Localisation : Paris 18ème (GW St Lazare)

MessageSujet: Une histoire de pirates   Jeu 17 Avr 2014 - 22:22

Salut les avides d'aventures littéraires !
Je me suis lancé il y a peu dans une humble tentative de fluffage de ma flotte-ruche nouvellement constituée.
C'était pourri, pas très instructif, je suis donc reparti de zéro. Et je pense que le plus intéressant, le fluff tyty étant pas vraiment "développé" officielement (principalement par le fait que les textes parlant des tyty étaient écrites avec le point de vue Impérium), était de créer de l'interraction entre deux races. Ici, de la bagarre. 
"Pas très original, comme tu l'as dit plus haut, la plupart des romans Black Library utilisent ce concept : des humains sont attaqués par des tyty, c'est horrible olala..."
Bah là c'est pas pareil, parce que c'est des Orks, et les Orks ils sont marrants et ils aiment bien la baston, donc Waaagh !

C'est parti les amis ! C'est biensur que le début !

______________________________________________________________________________________________________

C'était surement l'une des rencontres les plus étonnantes de ma vie. L'armée de notre petite planète était mal en point face à une attaque d'hérétiques. Notre planète était au bord de la destruction, et les renforts semblaient nous avoir oublié. Notre Etat-Major à donc prit une décision difficile. 
En effet, un vaisseau de mercenaires Ork du klan Blood Axe était à portée de communication. Ce type d'Ork est surement un des plus étonnants, car ils ne sont pas animés par la violence pure. Ils préfèrent les stratégies évoluées et une hiérarchie structurée. Ils tentent d'imiter (sans trop de succès néanmoins) le modèle de la Garde Impériale, et surtout, ils sont souvent mercenaires et acceptent des contrats de n'importe qui.
Nos supérieurs ont donc décidé de faire appel à leurs services, contre des munitions et des véhicules. Dans le meilleur des cas, ils réussissaient à vaincre les chaotiques, et nous les éliminerions par la suite. C'était pas un plan sur, mais c'était notre seul choix.
L'Etat-Major nomma un émissaire, et cela tomba biensûr sur moi. J'étais désigné volontaire pour aller négocier avec les Orks. Ceux-ci avaient installé un petit camp non-loin de notre base. On m'y escorta et me déposa à l'entrée, accompagné par deux lourdaux à la gachette facile. On ne leur avait pas dit que leurs armes étaient sabotés, pour éviter tout conflit.
Le chef des Orks m'invita à entrer dans ce qui semblait être un bar à boissons. Il était impressionnant. Deux têtes de plus que moi, il avait une démarche lourde mais assurée. Il était armé jusqu'au dents, et il portait un couvre-chef ressamblant à ceux des généraux de nos rangs. Il avait l'air d'un lieutenant grotesque.
Se posant lourdement sur un fauteuil où siégait jusqu'alors deux gretchins, il me dit dans un langage proche du mien : "Vin donk t'assoir mon gars !"
Il parlait grossièrement notre langue, mais pour le confort de vous, qui me lisez, je le ferais s'exprimer correctement, sans pour autant dénaturer le message que veut transmettre mon étrange interlocuteur.
- Ark ! dit-il, alors, t'as quoi à me proposer ?
- Ce qui était prévu, 250 armes lasers.
- J'vais t'dire un truc mon p'tit gars. Des dakkas, moi j'en ai, j'en ai même plein ! Tu sais ce que je veux moi ?
J'avoue qu'à ce moment-là, j'étais tendu. Je fis signe que non.
- Et bin j'vais t'le dire ! Moi, j'veux d'la baston. Est-ce que tu me vends une bonne baston ?
- Nous sommes actuellement en guerre contre une armée chaotique et...
- Vendu ma belle ! Vendu ! Ark ark ark !
Et il fit signe à un gretchin proche de lui amener à boire.
- Bon, mon coco, dit-il, je t'ai un peu fais venir pour que dalle ! Ark ! Dans notre klan, on a une tradition. Avant une grosse baston, on se raconte des histoires, des légendes ! Et tu m'as l'air sympatoche, donc j'vais te raconter une histoire.

C'est à ce moment là que mon récit s'avère intéressant. Je pense que peu de personnes ont pu observer d'aussi près la kulture ork. J'ai été témoin de ça, je pense qu'il est important de laisser une trace de cela. Ceci est un témoignage. Je m'efface donc de récit, et laisse place à ce général ridicule, conteur à ces heures perdues...


-------------------------------------------------------------------------------------------------

Tu sais, chez nous les Orks, on aime les histoires de pirates de l'espace ! Et il y en a un que j'adore. C'est le kap'tain Oskul Burry.
Son histoire commence il y a pas mal de temps. Il était simple lieutenant, au service d'un kap'tain que tout le monde à oublié, le kap'tain Borg. Oskul était le big boss de tout un groupe Evil Sunz, des fous du volant qui n'avaient peur de rien ! Il était très apprécié par ses boyz, parce qu'il avait une grosse moto, qui allait vite, et qui faisait plein de boukan. Il était super fort à la baston, mais Borg était encore plus fort, et il avait surtout plus de dents. C'était un de ces Bad Moonz, bark ! Il était fier et très suceptible sur sa supériorité. Néanmoins, Oskul était un de ses plus utiles bras droit. Les batailles, parfois perdues d'avance, étaient parait-il retournées par de flambloyantes attaques de flan menées par lui et d'autres fous de la vitesse ! Il était très populaire parmis les siens, voire trop. Le grand cap'tain voyait d'un mauvais'oeil ce grand big boss lui raffler la gloire, mais il ramenait assez de trésors de pillage lors de ses percés, donc ça allait.
Oskul avait un ami, très cher, un mekano. Un Big Boss Evil Sunz a toujours un ami mekano, ark ! Celui-ci s'appelait Mek'Tal, et il était l'un des plus ingénieux de l'équipage du kap'tain Borg. C'est lui qui lui fabriquait toutes les armes dont il était si fier. Malgré cela, Mek'Tal vivait chichement, le paiement du cap'tain Bad Moonz étant plutôt faible. Sa passion était de construire des véhicules, et c'est pour cela qu'il était ami avec Oskul, qui adorait les motos qui faisaient du boukan.
Un jour, Oskul arriva dans la tente du mekano, et lui demanda une chose folle, lui construire la plus grosse moto qu'il n'ai jamais vu, plus grosse que celle du kap'tain.
C'était de la folie ! C'était un acte de mutinerie ! Oskul avait en effet pour projet de coller une tatanne au cap'tain dans un duel au sommet, grâce à un combat en moto. Grand spectacle.
Mek'Tal accepta ce défi. Discrètement, il menait à bien son projet, mettant à l'ecart tout le monde, même son assistant, Tar'togg. Ce petit apprenti n'était pas très doué, et était jaloux des talents de Mek'Tal. Comprenant qu'il y avait manigance, il averti le kap'tain Borg. Celui-ci déboula dans l'atelier de Mek'Tal, fouilla, et découvrit la moto, finie. Il regarda le mekano dans les yeux, et lui fit un large rictus. Il prit place sur la moto, dans le siège en cuir de squigg, démarra le véhicule, mis les gaz à fond, détruisant l'atelier de Mek'Tal et une bonne partie des casemates alentour. Le lendemain, on demandait à tous le klan d'Oskul de débarquer sur une planète de sable rouge, dersertique, dont la seule caractèristique notable était qu'elle avait une lune.
Oskul, fou de rage, jura de le démembrer, de lui arracher toutes ses dents, et de détruire son vaisseau. Mais pour l'instant, il devait s'organiser, il avait plus de 400 boyz à nourrir.

___________________________________________________________________________________

Et voilà, fin de la première partie !
Ce passage fait partie de la présentation du Kap'tain Oskul Burry. Elle est vue d'une manière très livresque, exagérée, "légendaire" au sens propre du terme. Cela permet d'avoir un aperçu de l'histoire du bonhomme, sans approfondir. Ca pose les bases pour avoir ensuite de l'action claire. 
Voilà, j'espère que ça vous à plu, n'hésitez pas à me dire ce qui va pas, c'est ce que je recherche en postant ici !
La prochaine partie bientot !
  <(J'attendrais)

_________________
Ne prend pas ta vie au sérieux. De toute façon, tu n'en sortira pas vivant, surtout si tu as de beaux mollets. Twisted Evil


Dernière édition par Cheter le Dim 27 Avr 2014 - 15:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'ombre funeste
Mawloch
avatar

Messages : 1192
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 19
Localisation : LV-426

MessageSujet: Re: Une histoire de pirates   Jeu 17 Avr 2014 - 23:28

Ça coule bien, le style n'est pas lourd. Ce n'est pas trop exagéré non plus. En fait tu écris très bien!
Je ne peux que t'encourager à continuer, toujours dans le même ton.

_________________
Dans l'espace, personne ne vous entend crier.
Mais dans cette émission, tout le monde vous entendra glousser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cheter
Vorace
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 15/04/2014
Age : 19
Localisation : Paris 18ème (GW St Lazare)

MessageSujet: Re: Une histoire de pirates   Ven 18 Avr 2014 - 9:56

Super, je suis content que ça plaise !
Je continue cet après-midi.

_________________
Ne prend pas ta vie au sérieux. De toute façon, tu n'en sortira pas vivant, surtout si tu as de beaux mollets. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tytymag
Locuste
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 36
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Une histoire de pirates   Ven 18 Avr 2014 - 13:48

Je me suis laissé captiver par l'histoire. J'ai décroché 3 fois à cause de fautes (Néenmoins, persées,...), mais ça c'est juste de la forme, un petit coup de correcteur et on oublie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cheter
Vorace
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 15/04/2014
Age : 19
Localisation : Paris 18ème (GW St Lazare)

MessageSujet: Re: Une histoire de pirates   Ven 18 Avr 2014 - 15:33

Ahr ! Mes années à envoyer des bouts de gomme et de charbons ardants sur mes voisins en cours de français me rattrapent ! 
Un coup en plus de relecture et ça devrait etre bon ! Mes excuses  Embarassed

_________________
Ne prend pas ta vie au sérieux. De toute façon, tu n'en sortira pas vivant, surtout si tu as de beaux mollets. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une histoire de pirates   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une histoire de pirates
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ratafia, une histoire de pirates pas comme les autres!
» Un trésor insolite
» Une histoire de pirates
» PIRATES de Michael Crichton
» Pirates des Caraibes 3 : Industrial Light & Magic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Grand Carnassier  :: "La Grande Bête est venue, devoreur de mondes..." :: Background-
Sauter vers: