Le Grand Carnassier

Forum tyranide francophone
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Background de la flotte ruche de Yuggoth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Arkanis
Vorace
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 27/10/2015
Age : 25
Localisation : Luxembourg

MessageSujet: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Jeu 19 Nov 2015 - 9:51

Bonjour,
moi et mes amis sommes fan de rôleplay, et nous aimons donner un cadre à nos affrontements. Nous avons donc inventé un petit secteur de la galaxie que nous avons baptisé Trantor V (référence au Cycle de fondation d'Isaac Azimov pour ceux qui connaissent  Wink), et nous avons chacun écris un background plus ou moins crédible pour expliquer la présence de nos armées sur ce secteur.
On a donc un joueur Tau, un garde impérial, et moi le grand méchant de l'histoire.

Je ne voulais pas poster le background complet car il est assez long, mais j'ai développé un background un peu particulier pour mes tyranides que je voulais partager avec vous parce que je pense qu'il peut apporter une vision un peu différente des tyranides  Razz 

Disclaimer: Je ne connais pas tout l'univers Warhammer sur le bout des doigts, le background que j'ai écris s'appuie sur mes connaissances et celles que j'ai pû glâner ici et là sur le net. Ne m'en voulez pas si je prend des liberté avec l'univers de Warhammer 40k, l'important étant surtout d'avoir une histoire qui nous plaise à moi et aux autres joueurs  Wink

Pourquoi Yuggoth: pour ceux qui ont lu Lovecraft, Yuggoth est le nom donné à Pluton dans son univers horrifique. Elle est peuplée d'une race extra-terrestre à la fois démoniaque et intelligente: les Mi-Go. J'ai choisis ce nom parce que je suis fan de l'univers de Lovecraft et que pluton est une planète naine tout comme Yuggoth dans mon histoire.

Prélude
http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Tiamat

Dans le système de Tiamat, des Xénologues explorateurs de l’Imperium trouvèrent en M35 de nombreux monde à la faune et à la flore ultra-agressive. Ceux-ci comprirent à leur dépend que toutes ces espèces partageaient un point commun : elles étaient issues d’une souche d’ADN tyranide transportée dans notre galaxie par des vents solaire ou des débris spatiaux. Ayant évolué dans un environnement séparé de toute flotte ruche pendant des milliers d’années, ces organismes avaient développé un embryon d’esprit ruche, ainsi que la faculté de propager des spores à travers l’espace pour étendre la contamination. Seul le sacrifice des explorateurs permis à l’Imperium d’être avertis du danger. L’Imperium tenta à de nombreuse reprise de purger Tiamat sans succès. C’est finalement l’attaque de la flotte ruche Kraken qui coupa définitivement le système du reste de la galaxie. Aujourd’hui encore, on est sans nouvelle du destin de ces planètes.

Planète Yuggoth
Alors que les impériaux faisaient la découverte de Tiamat, ils ne savaient pas qu’à l’autre bout de la galaxie une autre planète allait subir une contamination d’outre-espace. La petite planète naine de Yuggoth était un roc stérile du secteur de Trantor V à la bordure extérieure du Segmentum Ultima. Elle était connue de l’Imperium mais largement délaissée de par son éloignement et son peu d’intérêt stratégique.
La situation était propice donc à une contamination discrète, et des milliers d’années d’oublis permis au roc stérile de Yuggoth de se transformer en jungle luxuriante sous l’effet de l’ADN tyranide particulièrement adaptable.

Organisme et Esprit Ruche
La végétation et la faune prédatrice s’étendit bientôt sur toute la surface planétaire, cette foison d’organismes tyranides créa un réseau synaptique formidable qui donna naissance à quelque chose de terrible : l’embryon en stase d’un Esprit Ruche. Mais dans son état latent, l’esprit ruche contrôlait pas encore véritablement les individus qui formaient les maillons du réseau neuronale, il était encore trop faible et sans contrôle synaptique, la faune et la flore tyranide qui vagabonde à la surface de Yuggoth est retournée ses instincts primaires, donnant l’impression d’une immense jungle hostile peuplée de prédateurs monstrueux.

Redécouverte de Yuggoth
Yuggoth aurait dû rester ce qu’elle avait toujours été : un planétoïde oublié de l’Imperium. Pourtant le destin en voulu autrement. Des millénaires s’étaient écoulés, et les enjeux dans le secteur de Trantor V avaient changé. Le paisible système avait récemment connue une invasion Tau sans précédent, et les gouvernements locaux de l’Imperium tentaient de contenir cette menace xenos. C’est un vaisseau de reconnaissance humain qui fît le premier la redécouverte de Yuggoth. Quel ne fût pas sa surprise lorsqu’ils trouvèrent à la place d’une insignifiante planète sans vie un monde luxuriant et habitable.

La nouvelle de l’existence de cette nouvelle planète colonisable remit le feu au poudre entre les différents habitants du secteur qui avaient tous besoin de cet espace vitale ne serait-ce que pour ne pas le laissé à l’autre. Tau et humain commencèrent alors à se battre pour la possession de Yuggoth, chacun pensant qu’elle leur revenait de droit. Mais Yuggoth avait déjà un maître et l’imprudence des hommes et des Tau allait libérer une menace terrible sur la galaxie.

L’éveil de l’Esprit Ruche
Chaque race préparait la guerre, bien décidée à ne pas abandonner la planète à l’autre. En parallèle, deux expéditions scientifique-militaire concurrentes furent envoyées sur Yuggoth pour évaluer son potentiel en termes de colonisation.

L’arrivée de ces armées fît frémir toute la faune et la flore de Yuggoth. Pour la première fois depuis des millénaires, l’organisme était envahi par des corps étranger. La planète répondit comme tout organisme l’aurait fait, toute la nature se ligua contre ces intrus en tentant par tous les moyens de les repousser. Les premières victimes arrivèrent dans les rangs des explorateurs, et les premières assimilations dans une tentative de transformer cette matière extérieure et de l’intégrer au sein de l’organisme.

Ce fût ces assimilations qui déclenchèrent le cataclysme. L’esprit ruche latent sentit ces assimilations car il était l’esprit collectif, quelque part au fond de son esprit étrange se réveillèrent les gênes tyranide. Le goût de la chair, du sang, de la matière organique extérieure titilla l’appétit insatiable du Grand Dévoreur des mondes. L’Esprit Ruche se réveilla de sa torpeur dans un rugissement qui fît trembler toute la planète. Les psychers à des années lumières à la ronde poussèrent en cœur un hurlement de terreur, certain sombrèrent dans une folie irrémédiable. En un instant, tout le secteur fût coupé du reste de l’Imperium par une tempête Warp d’ampleur sans précédent.

Sans le savoir, Tau et humains venaient de s’enfermer avec un monstre.

La flotte ruche de Yuggoth
A l’éveil de l’esprit ruche, Yuggoth n’avait déjà plus rien d’une planète. C’était un organisme, toute la biomasse qui la composait était d’origine tyranide et formait un réseau synaptique colossal. Ce réseau offrait à l’esprit ruche un pouvoir sans précédent, et ses capacité psychique était telle qu’il était capable de déplacer la planète et déclencher des tempête Warp à volonté.

La flotte ruche de Yuggoth se présente donc comme une armée tyranide jusque-là inconnue. Elle est composée d’une myriade de petits vaisseaux qui accompagnent Yuggoth, un bio-vaisseau d’une taille sans précédent dans la galaxie, qui telle une lune noire se déplace d’une orbite à une autre pour dévorer tout sur son passage.

L’arrivée de Yuggoth est précédée d’une tempête Warp de force magistrale, les habitants des planètes cibles voient alors apparaître dans le ciel obscurcis une immense lune aux couleurs venimeuses. Cette apparition est un présage de mort imminente, car déjà sur Yuggoth les légions tyranide se rassemblent pour accomplir leur œuvre de destruction et d’assimilation.
Yuggoth est un immense organisme, et tout ce qui est extérieur à son étrange esprit collectif est considéré comme un corps étrangers qui doit être assimilé.

Mais les tyranides sont-ils la grande menace de cet univers ? Ne sont-ils pas le remède pour sauver un univers ordonné du chaos généré par les êtres vivants ?

Reflexion
Donc voilà un peu la reflexion de mon scenario: les tyranides sont-ils vraiment les grands méchants de l’histoire ? L’univers est après tout un espace régis par des lois mathématiques, carrées, ordonnées. L’existence d’être aussi instables et émotionnels que les humains n’est-elle pas le véritable péril de l’univers ? Leur simple existence donne une consistance aux démons du Warp qui peuvent se nourrir de leurs émotions. Si on se met à l’échelle de l’univers, les êtres vivants de par leur irrationalité ne sont-ils pas le véritable danger ? Les tyranides seraient alors l’instrument permettant de transformer toute cette vie instable en un seul mega-organisme unis par un lien synaptique fort. En nous dévorant, les tyranides ne font-ils pas que nous intégrer au grand tout ? De notre point de vue la chose peut sembler horrible, mais au niveau universelle, n’est-ce pas ce qui apportera la paix une fois pour toute ?

En espérant que cela vous inspirera ou que cela changera votre point vue de ces bestioles  Razz
Désolé si il y a des fautes, j'ai pas le courage de relire encore et encore ce pâté!


Dernière édition par Arkanis le Mer 10 Fév 2016 - 9:15, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisuke94
KisuLoutre94
avatar

Messages : 751
Date d'inscription : 28/02/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Jeu 19 Nov 2015 - 21:19

Salut !

C'est bien écrit en tout cas, après je me pose quand même certaines questions :

- Comment ta planète a-t-elle été infectée ?
- Normalement les tyranides laissent les planètes à l'état de rocher stérile, dans ton cas c'est l'effet inverse, si tu veux, à mon goût, tes tyranides manquaient de biomasse pour pouvoir créer ce monde luxuriant.

Concernant ta réflexion, on ne peut pas réellement parler de gentils ou de méchants, les tyranides sont au-dessus de ça ^^ ils vivent, consomment, détruisent si besoin, ce sont des prédateurs.

_________________
"Si je ne suis pas de retour dans 5 minutes ...
... attendez plus longtemps !"
Unyuu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkanis
Vorace
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 27/10/2015
Age : 25
Localisation : Luxembourg

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Jeu 19 Nov 2015 - 23:19

En fait mon idée de contamination par l'ADN tyranide viens d'une ancienne histoire que j'avais lu sur un codex il y a des années, elle parlait d'un système du nom de Tiamat qui avait subie une contamination. Voilà le lien sur le wiki :p

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Tiamat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scramasaxe
Garde tyranide
avatar

Messages : 704
Date d'inscription : 01/09/2013
Age : 42
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Ven 20 Nov 2015 - 13:02

J'aime bien l'idée de la planète vivante ... bien sûr, il y a eu pas mal de précédents dans les films ou la littérature

Spoiler:
 
mais c'est la première fois que j'entends quelqu'un rattacher ce concept aux tyranides.
Remarque très juste de kisuke sur la biomasse requise, ceci dit ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkanis
Vorace
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 27/10/2015
Age : 25
Localisation : Luxembourg

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Ven 20 Nov 2015 - 14:48

Dans l'article que j'ai posté ils parlent d'une histoire un peu particulière sur les tyranides, où de l'ADN tyranide contamine tout un système du nom de Tiamat. Cet ADN développe alors sur la planète une faune et une flore ultra-aggressive qui proviennent tous de la même souche. Dans ce cas, l'ADN tyranide à créé de la vie, c'est ça qui m'a interessé dans ce petit bout de background  Razz

Je crois que cette histoire est tirée du 3ème Codex, mais je n'en suis pas tout à fait certain.

Mais oui tu as raison je ne suis certainement pas l'inventeur du concepte de planète vivante.
A vrai dire je suis plus inspiré par l'étoile noire de Star Wars qu'autre chose mais je ne doute pas que la littérature de science-fiction à déjà exploité le concepte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisuke94
KisuLoutre94
avatar

Messages : 751
Date d'inscription : 28/02/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Ven 20 Nov 2015 - 23:50

Oui il est possible que la planète ai une flore démesurée et agressive (cela correspond d'ailleurs à une phase d'assaut d'une invasion tyranide). Là où je bloque avec ton histoire c'est que tu pars d'une planète stérile ^^, alors que normalement les tyranides amplifient la flore existante sur la planète ^^

Voilà pour la précision !

_________________
"Si je ne suis pas de retour dans 5 minutes ...
... attendez plus longtemps !"
Unyuu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scramasaxe
Garde tyranide
avatar

Messages : 704
Date d'inscription : 01/09/2013
Age : 42
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Ven 20 Nov 2015 - 23:56

Voilà, c'est exactement ça qui me chiffonnait aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlonide
Locuste
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 10/09/2015

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Sam 21 Nov 2015 - 22:48

Voilà qui illustre bien le propos.
On attend la suite du récit maintenant Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkanis
Vorace
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 27/10/2015
Age : 25
Localisation : Luxembourg

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Mer 10 Fév 2016 - 9:15

Voici le début de notre Campagne, mettant en place les différentes planètes du secteur de Trantor V. Les tyrannides n'apparaissent pas encore :p



Trantor V
Le secteur de Trantor V est depuis des siècles l’une des zones les plus paisibles du tumultueux Segmentum Ultima. Il est composé de 3 planètes habitables :

Dahl, la capitale administrative, est un riche monde industriel. Situé au carrefour de routes stables dans le Warp, la planète a acquis grâce aux nombreuses guerres régionales un statut important de base arrière et de fournisseur des armées impériales. La planète est dirigée par un conseil oligarchique de riches marchands représentant de la classe privilégiée, la majorité de la population quant à elle œuvre dans l’anonymat des immenses manufactorum impériaux, autant de petites mains à la vie insignifiante qui alimente sans cesse la machine de guerre impériale. Parmi eux, bien peu peuvent s’imaginer l’immensité de l’univers car ils passeront toute leur vie entre leurs quartiers d’habitation et leur poste dans les immenses rouages des usines. Les plus chanceux (tout est relatif) partiront pour Titania, la planète jumelle de Dahl, où ils s’engageront dans la terrible Legion Titania, la force locale de la garde impériale.


Titania, que l’on surnomme la jumelle de Dahl, est un vaste monde rocheux et aride. La vie à la surface est très dure, variant entre période de froid mortel et de chaleur intense, ainsi la majorité de la population vie elle dans d’immense cités sous-terraine dans une atmosphère contrôlée. Titania est avant tout un monde minier, et les rudes hommes plongent par millions tous les jours dans les tunnels obscurs des entrailles de la planète pour extraire le précieux minerai qui alimentera les usines de Dahl. La difficulté de la vie sur ce planétoïde a engendré une génération d’hommes fort au mental d’acier, ainsi qu’un esprit très discipliné. La société de Titania est très hiérarchisée et militarisée. Ainsi chaque homme une fois l’âge adulte atteint (14 ans sur Titania) se voit offrir un choix : s’engager dans l’armée ou travailler dans les tunnels. Beaucoup préfère les tunnels, car tous savent la dureté de l’entrainement. Certains fous choisissent cependant la carrière militaire, ils font alors serment de vouer leur vie au service de l’Empereur et rejoignent les rangs des millions de guerriers de la Légion Titania subissant un entrainement démentiel à la surface de la planète. Ils s’entrainent pendant des années jusqu’à ce que leur heure arrive. Alors, lorsqu’une missive parvient de Dahl avec l’ordre de départ, les foules immenses de la légion rejoignent les barges de transport et quittent Titania pour des destinations inconnues de la galaxie, rejoignant des fronts lointains et menant des guerres dont tout le monde ignore l’existence ici-bas sur Titania. La plupart ne reviennent jamais de ces lointaines batailles, et quand quelques un d’entre eux rejoignent leur monde d’origine après des décennies, ils sont souvent les derniers survivants de leur unité. Vétérans de milles batailles, ils reçoivent alors les distinctions et deviennent les formateurs des nouvelles recrues de la Légion, la boucle est bouclée.

Erion, est une planète plus éloignée de Dahl et Titania, c’est un monde chaud et tropical qui abrite une faune et une flore prolifique. La vie sur Erion est agréable, les températures sont douces et le ciel clément. Les vastes plaine fertile du grand continent ont vu pousser de grandes cités ruches exploitant des kilomètres de terrains agricoles. Ainsi Erion est-il rapidement devenu le grenier de Dahl et de Titania. Les continents sud sont quant à eux couvert d’une épaisse jungle fourmillante de vie tandis qu’au nord se trouve des zones plus arides. La beauté d’Erion et la douceur de son climat en ont fait une destination très prisée de la haute société de Dahl qui aiment quitter l’atmosphère polluée de leur planète pour l’air fraiche d’Erion. La population et le gouvernement de la planète ont une réputation mœurs relâchés, souvent mal perçus par les habitants de Titania ou de Dahl qui y voit une perversion. La beauté et le climat ainsi que la longue période de paix qu’a connu le secteur en ont fait un havre de paix propice au développement de la culture et de la philosophie. Les hommes d’Erion sont intelligents et raffinés, ce qui n’est pas du goût des autres habitants du secteur : quand ils ne sont pas simplement accusé d’hérésie, on les voit comme un peuple de faibles et de dégénérés. A Erion, l’Imperium et Terra sont des lointaines terres quasi mythique, et les guerres contre les xénos ne sont guère plus que des récits légendaires et épiques.
 
L’incident de Primus
Il y a de cela 10 ans survint un évènement que l’on appelle aujourd’hui « L’incident de Primus » pour les impériaux, tandis que les Tau l’appelle dans leur langue « Le massacre d’Erion ». A l’écart de tout incident majeur depuis des siècles, les forces planétaires d’Erion furent alarmées en voyant apparaître une flotte Tau sur les radars. Les maigres forces planétaires se mirent en branle tandis que Dahl et Titania étaient immédiatement alertés.

Il s’agissait d’une flotte dirigée par la Caste de l’eau, des marchands Tau, qui prouvèrent rapidement qu’ils n’avaient pas d’intentions belliqueuses. Les guerres entre l’Empire Tau et l’Imperium étaient lointaines, et personne sur Erion n’en avait jamais entendus parler. Ils furent surpris lorsqu’un émissaire Tau communiquant parfaitement dans leur langue demanda l’autorisation pour se poser à l’astroport de Primus.

On apprit alors que les marchands Tau étaient en route vers un secteur Xenos inconnus quand ils ont été attaqués par des pirates orks. Leur flotte avait été gravement endommagée, et l’émissaire demandait l‘aide d’Erion en échange de quoi il lui fournirait technologie et marchandise. Bien que méfiant, le gouverneur accepta de traiter avec les Tau. Les jours qui suivirent furent l’un des évènements les plus étrange qu’ai connu l’Imperium, car il vit naître une sympathie presque unique entre humains et Tau. Le gouverneur d’Erion très enjoué par le raffinement et l’intelligence de ses interlocuteurs, aimait entretenir de longue conversation avec les émissaires de la caste de l’eau. Ils passaient des heures dans les magnifiques jardins de l’astroport de Primus à discuter de philosophie, tandis que les Tau lui vantaient les mérites de leur croyance dans le « bien suprême ». Dans cet univers d’uniformité et de barbarie, beaucoup de citoyen d’Erion se sentirent presque plus familier avec ces xénos qu’avec leurs cousins des planètes frontalières.

Mais tout cela n’était pas perçut d’un bon œil sur Dahl, le conseil des Primo (les chefs des guildes marchandes) se rassembla rapidement pour déterminer que faire de cette menace Xénos. Le Primo Antonius fût ensuite envoyé à la tête d’un contingent de la Légion Titania sur Erion pour mener une enquête sur les agissements du gouverneur.

Arrivant sur place, il assiste à une situation totalement saugrenue. A l’astroport de Primus, de nombreux marchands Tau sont installés et font commerce avec la population locale sous l’œil bienveillant des autorités. Tau et humains semblent avoir fraternisés et le gouverneur lui-même héberge les émissaires Tau dans sa résidence personnelle. Convié chez celui-ci, le Primo Antonius reste glacial face aux salutations distinguées des représentants de la caste de l’eau. Il n’entreprend cependant rien et accepte même de dîner en leur compagnie.

Ce n’est qu’une fois le soir arrivé, alors qu’humains et Tau mangent sur la terrasse surplombant un paysage superbe que se déclencha l’incident. Alors qu’ils sont à table, l’un des émissaires Tau fait une  erreur fatale : il fournit au Primo le prétexte qu’il attendait depuis toute cette après-midi en compagnie de ces répugnants Xenos. Inconscient du danger, l’émissaire commence à parler au Primo du « Bien suprême ».

« Seul l’Empereur est garant du bien suprême. » Répondra le Primo.

« Nous pensons le contraire. » Répondit l’émissaire, scellant le destin de ses paires.

Le Primo, sortant son pistolet, abattit l’émissaire sur le champ et ordonna à sa garde de mettre à mort tous les hérétiques malgré les supplications du gouverneur d’Erion. Rapidement, l’ordre fût donné aux troupes de la Légion Titania : le Primo confirmait une contamination Xénos, ils devaient être purgés et tout humain ayant entretenus des contacts avec eux devait être arrêtés. C’est dans cette sanglante nuit que furent massacré des milliers de Tau tandis que leur flotte en orbite, prise par surprise, n’eut pas le temps de riposter. Des milliers d’habitants de Primus, dont le gouverneur et sa clique, furent arrêtés puis déclarés hérétiques et exécutés. La ville elle-même fût mise en quarantaine et passa sous l’autorité de l’armée avant d’être purgée. En quelques jour, l’ordre impérial fût rétablit sur Erion par la main de fer du Primo Antonius qui prit la tête de la planète.

Tout aurait pu s’arrêter là, si un vaisseau Tau n’était pas parvenu à fuir in-extremis à la purge organisée par la garde impériale…


Dernière édition par Arkanis le Mer 10 Fév 2016 - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkanis
Vorace
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 27/10/2015
Age : 25
Localisation : Luxembourg

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Mer 10 Fév 2016 - 11:45

La vengeance du Bien Suprême
Ce n’est que 10 ans plus tard qu’on connut les effets de la politique anti-xenos des Primos de Dahl. Il fallut du temps au vaisseau Tau pour rejoindre les siens, mais il y parvint contre toute attente. Ils contèrent alors les affreux récits du massacre d’Erion, de la traitrise des humains, ils parlèrent des milliers des leurs qui furent exterminés, femmes et enfants compris. L’Empire Tau était en pleine extension, et les Ethérées décidèrent rapidement qu’il fallait apporter la raison à ces barbares sanguinaires qui vivent à leurs frontières. On assembla alors une large flotte de guerre, qui serait accompagnées de grands vaisseaux de colonisation. L’Empire Tau venait de décider que le système de Trantor V était sien.

Ils surprirent les humains, 10 ans après l’incident de Primus. La flotte Tau, surgissant du vide spatiale, balaya la faible flottille impériale qui gardait le monde d’Erion. Rapidement, les guerriers de feu se déployèrent sur l’hémisphère nord de la planète, espérant écraser la faible résistance humaine. Ils furent surpris.

Le Primo Antonius avait fait renforcer la garnison d’Erion par plusieurs régiments de la Légion Titania. L’attaque qui devait être fulgurante se transforma rapidement en une épuisante guerre de tranchée faisant d’innombrables morts dans les deux camps. Mais les humains, frappés par les attaques orbitales, durent rapidement céder du terrain.
Sur Dahl, on se dépêcha d’assembler une force capable de contrecarrer l’attaque tandis que des messages astropathiques étaient envoyés aux secteurs voisins pour appeler au secours. Une flotte fût assemblée et les régiments disponibles de la Légion Titania furent réquisitionnés pour mener le combat et protéger leur propre secteur.

La bataille de la ceinture d’Erion vit la flotte de Dahl affronter celle des Tau. Si la bataille est un massacre pour les humains qui perdirent la quasi-totalité de leurs vaisseaux, elle reste un succès stratégique : les barges de la Légion Titania réussirent, au prix de pertes innommables pour les protéger,  à rejoindre la surface planétaire en grossissant les rangs des défenseurs. Cette bataille eut également le mérite de relâcher les bombardements orbitaux sur les troupes de défense d’Erion.
Ainsi la guerre de ligne continua. Protégeant du mieux qu’ils pouvaient le continent central, le plus fertile, les humains continuaient à maintenir les Tau dans les secteurs arides de l’hémisphère nord dans un combat épuisant.

L’astre inconnu 
Les Tau comprenait qu’à ce jeu, ils finiraient perdant. Plus la guerre durera, et plus les chances de voir apparaitre des renforts humains sera grande. Un chapitre space marine pourrait à lui seul retourner l’issue du conflit, et sans base arrière, la flotte Tau ne pourra à elle seule continuer le combat.
Les vaisseaux éclaireurs Tau quadrillèrent alors le secteur à la recherche d’une planète pouvant servir de base temporaire. La flotte humaine, bien qu’amoindrie, s’engagea alors dans une guerre d’escarmouche. Lançant des attaques fulgurantes sur les vaisseaux Tau isolé avant de disparaître. Ils ne parvinrent tout de même pas à arrêter les Tau dans leur entreprise.

Car les Tau finirent par trouver une planète : Yuggoth, une planète répertoriée dans les archives impériales sur Dahl comme une naine stérile. Cela faisait des siècles que plus personne n’avait exploré son secteur. Tau comme humains furent surpris de trouver en lieu et place d’un roc sans vie, une planète tout à fait viable couverte d’une épaisse jungle luxuriante.

Des expéditions d’exploration furent rapidement envoyées par les deux parties, les Tau ayant un besoin vitale d’un point d’appui pour continuer la conquête du secteur tandis que les impériaux veulent à tout prix enrayer l’avance Tau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkanis
Vorace
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 27/10/2015
Age : 25
Localisation : Luxembourg

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Mer 10 Fév 2016 - 11:47

Rapport 4C9BEC40-0C3C-4722-8F92-B79952927DB45 12M.42
Archives impériales de Dahl
Titre : Expedition Yuggoth  
Classification : Secret défense
Origine : Journal de bord du Croiseur de reconnaissance Celestia


Note de l’expédition de secours : Les débris du croiseur Celestia ont été retrouvés à la bordure sud du sous-secteur 27 du secteur Trantor V. Le vaisseau est gravement endommagé, aucun survivant retrouvé à bord mais de nombreuses évidences d’une attaque Xénos et d’un abordage. La nature des impacts laissent à penser qu’il ne s’agit pas d’une attaque Tau. Journal de bord et boîte noire de l’appareil ont pu être récupéré mais la planète dont fait mention le capitaine Galimos semble introuvable, nous pensons à une dérive lointaine de son vaisseau, des sondes de reconnaissances ont été envoyées en vain.

Journal de bord du Celestia, Capitaine Galimos, capitaine du Croiseur Celestia T0
Sommes arrivé en vue du planétoïde, aucun signe d’une quelconque présence ennemie pour le moment. Fait étrange : la planète nommé Yuggoth sur les cartes galactiques impériales et répertoriée comme stérile a changée de nature. Je note que la dernière exploration du secteur remonte à M40, il faudra mettre à jour les cartes : Yuggoth est maintenant un monde colonisable, le planétoïde semble recouvert d’une épaisse végétation. Les troupes expéditionnaires seront débarquées en surface demain et confirmeront. Capitaine Galimos, terminé.

Compte rendu d’expédition terrestre: Professeur Zandler, xénologue, T1
Bonjour capitaine : suite à une enquête préliminaire et à des premiers prélèvements, nous pouvons affirmer sans crainte que Yuggoth entre dans la catégorie des planètes colonisables. Le potentiel pour la culture est très impressionnant, et nous préconisons une installation de type agri-monde. Note : prévoir des machineries lourdes pour raser la forêt autours des zones d’habitation, la faune xénos locale semble excessivement agressive. Aucun signe cependant d’une quelconque intelligence.

Compte rendu d’expédition terrestre : Sergent Balota, chef d’expedition terrestre, T5
Capitaine, nous avons besoin urgemment de renfort lourd sur le site de l’expédition. Cela fait maintenant deux jours que nous subissons des attaques régulières de la faune xénos. Le professeur Zandler m’affirme qu’il ne peut s’agir d’attaque coordonnée, mais je vous le dis, ces bestiaux ont déjà trucidé 2 de mes gars et ils n’ont pas l’air si stupide. Nous avons besoin de carburant pour les lance-flammes et de munitions. Segent Balota, terminé.

Journal de bord du Celestia : Capitaine Galimos, Capitaine du Croiseur Celestia T6
Journal de bord T6, nous avons été accrochés par la flotte expéditionnaire Tau qui avait été reconnue par les renseignements. Deux vaisseaux de reconnaissance ont fondu sur notre croiseur, mais nous étions en alerte. Le feu nourris a permis d’empêcher un abordage du plus gros des vaisseaux Tau, mais nous avons subi des dégâts à la coque bâbord. Compte rendu des pertes : 12 morts, 18 blessés. Un incendie s’est déclenché dans un des compartiments bâbord, nous avons été obligé d’ouvrir les sas de pression. Nous devons notre survie à deux valeureux soldats qui se sont porté volontaire pour plonger dans le brasier et activer les commandes manuelles. Nous avons suite à cet incident été obligé de décrocher du combat, mais la chance fît qu’une de nos salves a percé profondément le blindage du plus petit des vaisseaux ennemis qui a explosé. Forçant les Tau à la fuite. Nous sommes revenus sur les lieux du combat depuis, et tout indique que le dernier vaisseau Tau a trouvé refuge dans les jungles de la planète probablement pour réparer. Des sondes ont d’ores et déjà été envoyées pour les repérer.

Compte rendu d’expédition terrestre : Sergent Balota, chef d’expedition terrestre, T12
Croyez bien capitaine que je suis conscient des risques que fait courir la flotte Tau sur nos forces, néanmoins la priorité devrait rester la protection de l’expédition. Les xénos nous attaque plus par dizaine, mais par centaine tous les jours, et pas une journée ne passe sans que je perde des hommes. Il est clair que ces formes de vie ne sont pas désorganisées ! Ma mission est de protéger cette expédition, mais encore faut-il que vous me donniez les moyens de le faire, si vos forces sont occupées à quadriller la planète à la recherche des Tau, comment peuvent-elles être disponible si nous avons besoin d’elles d’urgence ? Je vous signale que sans l’intervention de la flotte nous aurions été anéantis la journée d’hier. Capitaine, prenez mes demandes en considération. Sergent Balota, terminé.


Compte rendu scientifique: Professeur Zandler, xénologue, T14
Nos analyses sont claires, ces formes de vie semblent bien plus organisées qu’on ne le pensait au départ. Les derniers rapports d’autopsie sont alarmants, nous pensons que le ces maigres créatures qui nous attaques pourraient être dirigée psychiquement par une entité bien plus impressionnante. Même les plantes de cette maudite planète semble sous l’emprise d’un lien psychique, nous n’avons pas à faire à des individus éparses mais à un organisme complet qui semble essayé de nous rejeter comme en rejetterait un cancer. Je vous envoie les résultats de nos analyses, faites les transmettre d’urgence à Dahl.

Journal de bord du Celestia : Capitaine Galimos, Capitaine du Croiseur Celestia T18
La troupe expéditionnaire Tau a été trouvée. Ils s’étaient installés dans l’hémisphère nord de la planète. Mais les rapports des chasseurs indiquent que le camp n’était plus qu’un charnier désolé, grouillant d’une espèce de ver anthropophage. Une équipe de nettoyage a été envoyée, et le vaisseau Tau semble avoir été attaqué de toute part. Les rares survivants ont été exécutés au nom de l’Empereur, mais un doute s’éveille en moi. J’attends les ordres de Dahl.

Signale d'urgence de l'expédition terrestre : Sergent Balota, chef d’expedition terrestre, T21
*Enregistrement audio à destination du capitaine du croiseur Celestia*

Capitaine ! Ils attaquent de toute part ! *interférence* besoin de renfort urgent ! *interference*
Demandons le soutient des escadrilles d’attaque ! J’ordonne l’évacuation !

*Nouvel enregistrement*

Mais que diable foutez vous ! Notre transporteur a été détruit ! *interference* bloqué dans cet enfer ! Ne nous abandonnez pas !

*La communication est définitivement coupée*

Journal de bord du Celestia : Capitaine Galimos, Capitaine du Croiseur Celestia T22
Comme l’indique les rapports reçus de Dahl, nous confirmons une probable infestation tyrannide sur la naine de Yuggoth. J’ai pris la décision difficile d’abandonner les troupes expéditionnaires pour éviter toute contamination sur le personnel sain du vaisseau. Un bombardement tactique a été effectué pour s'assurer qu'aucun de nos frères ne sera dévoré par ces ignobles vers. Tout pilote ayant été en contact avec la surface de la planète sera mis en quarantaine. Je recommande une demande d’Exterminatus, cette présence pourrait mettre en danger tout le secteur. Capitaine Galimos, terminé.

Journal de bord du Celestia : Capitaine Galimos, Capitaine du Croiseur Celestia T23
Nous nous apprêtions à quitter l’espace de Yuggoth quand l’évènement est survenu. Mon navigateur a poussé un cri de douleur, j’enregistre ce message en interne car toutes communications ont été coupées pour une raison inconnue. La situation est alarmante, je soupçonne l’arrivée d’une flotte ruche dans le secteur, nous ne pouvons utiliser nos moteurs warp à cause de la tempête. Ma priorité reste la sauvegarde des précieuses données recueillies par l’expédition. Capitaine Galimos, terminé.

Journal de bord du Celestia : Capitaine Galimos, Capitaine du Croiseur Celestia T25
Notre navigateur est dans un état grave. Je suis bloqué dans le sous-système de Yuggoth. Des signes d’activités alarmants ont été repérés ce matin du côté du planétoïde, j’y ai donc dépêché une escadrille d’éclaireurs. Seul un est revenu, et ses descriptions sont affolantes : des légions de xénos grouille partout à la surface de la naine, il fait état d’immenses vaisseaux qui semblent organiques, qui sortent des entrailles de la planète par de grandes failles que nous n’avions jusque-là pas cartographiées. J’ai décidé de fuir le système au moyen de mes propulseurs, je ne sais quand je pourrais atteindre Dahl. Capitaine Galimos, terminé.

Journal de bord du Celestia : Capitaine Galimos, Capitaine du Croiseur Celestia T28
*Enregistrement audio*

*La voix de capitaine est partiellement couverte par des bruits de tirs nourris, entrecoupés de cris stridents*

Bonjour. Je m’appelle Auguste Galimos, capitaine du croiseur Celestia. Ce matin, nous avons été attaqué par un des immenses bio vaisseaux de Yuggoth, je n’ai malgré mes tentatives pas réussis à échapper à l’abordage. Ceci est probablement mon dernier rapport dans le journal de bord. Je tiens à faire savoir que tous mes actes et décisions ont toujours été guidés par le souci de l’accomplissement de ma mission et une volonté inébranlable d’accomplir mon devoir pour la gloire de l’Empereur. Nous nous sommes battus jusqu’au bout, maintenant, il ne reste plus que la plateforme de commandement, que mes derniers hommes fidèles continues à défendre avec l’énergie du désespoir. Nous nous battons, et continuerons à combattre jusqu’à la dernière cartouche. Il est impératif si ce message est retrouvé, que tous les systèmes voisins soient avertis, et que l’aide de l’Astartes soit sollicitée. La nature exacte de cette ruche tyrannide est très étrange et je soupçonne que nous ayons réveillé un monstre endormis en fouillant innocemment sur la surface de cette planète de cauchemar. Puisse l’Empereur nous pardonner. Capitaine Galimos… terminé.

*Des cris d’hommes déchirants sont entendus, tandis que le capitaine crie ses ordres dans ce qui semble être un chaos général, la transmission est coupée*


Dernière édition par Arkanis le Mer 10 Fév 2016 - 13:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nazhrim
Gardien de la Ruche
avatar

Messages : 590
Date d'inscription : 02/02/2015
Age : 30
Localisation : Valence

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Mer 10 Fév 2016 - 13:26

Superbe.

Un vrai régal pour le lecteur.

Vivement la suite Smile

_________________
Tuons un peu... HAHAHA !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkanis
Vorace
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 27/10/2015
Age : 25
Localisation : Luxembourg

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Ven 12 Fév 2016 - 13:29

Voilà la suite pour les courageux qui lisent le récit Very Happy



Campagne Erion. Flotte d’invasion O’Arani. Rapport d’incident : 12459. Status de l’engagement : défaite décisive. Décision du haut commandement : retraite tactique. Rapport à soumettre aux hautes autorités de la caste sur T’au.


-Entrée 124 : Rupture de contact avec les vaisseaux de reconnaissance. Les derniers rapports font état de la découverte d’une planète utilisable comme base arrière. Equipe de secours dépêchée au dernier lieu d’émission de la flottille de reconnaissance. Statut de la mission : en cours.

-Entrée 125 : Planète localisée dans le sous-secteur V444. Importante présence humaine dans la zone. Signal de détresse émis depuis la planète. Equipe stealth déployée sur site, aucun survivant, attaque par faune locale très agressive soupçonnée. Des échantillons sont prélevés. Dangerosité du terrain exclus tout rapatriement des corps. Statut de la mission : terminée, retour à la base car zone trop dangereuse.

-Entrée 126 : Analyse des échantillons indique contamination tyrannide à la surface du planétoïde. Seuil de dangerosité passe à maximale, planète impropre à toute colonisation. Marquage pour décontamination ultérieure, mais priorité reste sur l’invasion planétaire d’Erion.

-Entrée 127 : Perturbation répertoriée dans les troupes humaines, conclusions : probable rupture des communications « warp ».  Aucune perturbation de notre côté.

-Entrée 128 : Apparition d’une flotte non identifiée en provenance du sous-secteur V444. Impossible de déterminer s’il s’agit de renforts humains. Envoie de 27 escadrilles de combat lourdement armées.

-Entrée 129 : Premier rapport de l’escadre de combat. Confirmation de la menace : flotte ruche tyrannide en approche. La flotte a ordre de se mettre position de défense. Préparation à la manœuvre de combat.

-Entrée 130 : Apparition d’un astre gigantesque sur les radars. Le haut commandement pense à une comète ou un autre objet spatial de grande dimension. Trajectoire inquiétante. L’objet se dirige droit vers Erion, escadrilles de combat prêtent à l’interception.

-Entrée 131 : première vague d’assaut stoppée net. Perte de 33 croiseurs lourds et d’un navire amirale. Feu ennemi intense. L’objet spatial non identifié est d’une taille effrayante. Il semble être le point névralgique de la flotte tyrannide. La concentration de vaisseaux ennemis proche de son centre empêche toute reconnaissance.

-Entrée 132 : Deuxième escadre anéantie. Flotte tyrannide ralentie au prix de pertes très lourdes. Impossible de maintenir l’invasion planétaire en l’état. Décision du haut commandement : abandon de l’attaque d’Erion et replis de la flotte coloniale sous couverture de la flotte de guerre. Statut au sol : 700 millions de combattants, évacuation dans les temps impossible. Abandon des troupes d’attaque planétaire obligatoire pour le bien suprême.
 
-Entrée 133 : Dernière tentative d’identification de l’objet spatiale échouée. Avance inexorable. Vaisseau colon Ka’Saui abordé par surprise. Rumeurs de massacres effroyables. Toute tentative de communication avec la flotte ennemie a échoué. Replis d’urgence.


12M42, QG opérationnelle du haut commandement des guerriers de feu Tau


« Commandeur Suprême, la flotte se replie ».

La nouvelle tombait enfin après plusieurs heures d’attente. On savait que la flotte était en combat dans l’orbite d’Erion, mais rien ne laissait supposer qu’un repli serait ordonné aussi rapidement. Vu du sol, seul les quelques lumières brèves témoignaient de l’intensité des combats qui faisaient rage dans l’espace.

Val’Ankhar était le commander suprême de l’armée d’invasion d’Erion. Il était le vétéran de nombreuses batailles, durant la Campagne d’Agrellan il avait déjà fait preuve de son courage en prenant la tête d’une équipe cibleur qui mena de nombreuses actions d’éclats. Son ascension fût fulgurante, et il fût rapidement promu à la tête d’une armée. Aujourd’hui, c’était à lui qu’on avait confié la lourde tâche de rattacher le secteur de Trantor V à l’Empire Tau et il était un membre très respecté de la caste du feu.

« Commandeur, ce n’est pas tout, le conseil des Ethérées a pris la décision stratégique de ne pas nous évacuer. Nous allons rester seul dans le système, nous avons ordre de tenir par tous les moyens possible jusqu’à l’arrivée des renforts. »

Le commandeur regarda la carte holographique de la planète, ainsi que la disposition de ses forces, puis, parcourant la salle du regard, il pût lire l’inquiétude dans les yeux de ses hommes.

« Alors il est de notre devoir de faire tout pour survivre et tenir. Le bien suprême exige que nous restions sur cette planète. C’est par ce sacrifice que des millions des nôtres pourront trouver refuge et préparer la contre-attaque et nous pouvons leur offrir une chose précieuse : du temps. Plus nous tiendrons, et plus la flotte de contre-attaque sera puissante, c’est de votre volonté seule que dépend le sort de tous les systèmes frontalier de notre Empire. Nous ne laisserons pas la menace tyrannide ravager nos frontières ! C’est ce qu’exige le bien suprême.»

« C’est ce qu’exige le bien suprême » répondent les autres en cœur.

Val’Ankhar regarda alors la carte avec ce regard que les hommes connaissent bien, celui d’un homme d’expérience. Il n’y avait jamais aucune peur, aucune émotion dans les choix du commandeur, il avait l’esprit du fin tacticien : seul comptait l’objectif et le résultat. Le commandeur se plongea dans une longue réflexion qui sembla durer des heures puis finit par donner ses ordres.

« Ordonnez le replis stratégique général. »

« Mais commandeurs, les humains vont reprendre tout le terrain que nous avons durement conquit »

« Qu’ils le prennent, j’ai combattus les tyrannides et je sais ce qu’ils cherchent : de la vie, de la chaire et de la matière. Le continent central et l’hémisphère sud en sont remplis : forêts, jungles, champs, zones habitées, tout cela ne sera qu’un grand buffet pour la ruche. Nous allons nous replier dans le désert et les montagnes du nord et former une ligne de défense. Nous tiendrons ce terrain difficile pendant que les humains affronteront la ruche sur leurs terres. »

Les hommes acquiescèrent en silence.

« Néanmoins, nous devront porter la guerre dans le sud. Nous formerons des cadres commandos, et les achemineront dans les jungles du sud. Ils devront frapper la ruche là où les humains ne peuvent la contenir. »

« Vous voulez dire, apporter de l’aide aux humains ? »

« Exactement, bien que je répugne à cette idée, et je sais que le massacre d’Erion est dans toutes vos pensées, nous ne pouvons laisser les tyrannides écraser les humains. Ils absorberaient bien trop de matière organique et c’est contre un monstre que nous aurons à traiter une fois toute les terres du sud conquises. Du destin des humains dépend notre destin également, nous devront frapper vite et fort, là où la résistance humaine est sur le point de céder. C’est ce qu’exige le bien suprême. »

Alors la salle fût plongée dans une longue seconde de silence puis tous reprirent en cœur :

« C’est ce qu’exige le bien suprême. »
 
 
12M42 Centre de commande de la Légion Titania à Primus sur Erion


Le Primo Antonius apparut dans la salle de commande, le claquement de ses bottes de cuir était le son caractéristique auquel tous les soldats répondaient par un salut militaire instantané. Il portait un manteau militaire ouvragé tandis que sa casquette d’officier donnait à son visage anguleux un air malfaisant.

« Général, les nouvelles du front. »

Le vieux général Zackar se retourna vers le Primo. Sa moustache épaisse couvrait en partie la longue cicatrice qui lui barrait le visage d’un coin à l’autre. C’était un héros dans la Légion Titania. Engagé comme simple garde lors de son départ pour le front il y a plus de 30 ans, il revint des décennies après couvert de gloire. Son unité avait été massacrée à 98% lors d’un assaut décisif contre une forteresse Ork sur une planète éloignée du nom de Moktar. Lui survécut, mais garda les séquelles de ce combat acharné : son bras robotique est témoin des atrocités des combats qui ont eu lieu sur ce planétoïde reculé. Comme le veut la tradition, il eut le droit après 30 ans de services à retourner sur Titania, où il devint haut général de la Légion.

« Qu’est-ce que ça peut vous foutre. » Répondit le général en éteignant l’éternel cigare qu’il avait semble-il en permanence entre les lèvres.

Il était de notoriété publique que le général détestait l’autorité des Primos du secteur. Il était l’un des seuls hommes de Trantor V qui aurait pu parler ainsi à un Primo.
« Laissez la guerre à ceux qui savent la faire, et retournez à vos manœuvres politiques. »

« Je suis ici par l’autorité du conseil des Primos de Dahl, représentant de l’Imperium et de l’Empereur sur Trantor V et nommé comme chef suprême des opérations de combat sur Erion… Général. Je vous prierais de resté à votre place ou je vous mets aux arrêts. »

« Essayez donc. » dit le vieux général en serrant son poing robotique.

« Général, les Tau se replient ! »

Les deux hommes oublient rapidement leurs différents pour s’approcher de la console stratégique.

« Les troupes du secteur 5 et 7 reportent un retrait stratégique des Tau, les radars indiquent que la flotte Tau semble se retirer. »

Le Primo sourit : « Ils ont compris que leur invasion ne mènera nulle part, ils rembarquent probablement. »

« Ou ils fuient quelque chose de pire » dit le général pensif. « Nous n’avons toujours pas pu rétablir la connexion astropathique avec Dahl ? Sait-on si c’est une flotte alliée qui les attaquent dans l’espace ? »

« Non monsieur. Toutes nos tentatives pour prendre contact avec la flotte a été déjouée par le blocus planétaire.»

Le Primo regarda la salle d’un air de vainqueur. « Messieurs, la flotte de secours est arrivée, ordonnez l’assaut général sur les fuyards ! ».

« Non ! », l’enthousiasme général retomba instantanément lorsque la voix stridente de Zackar parcourus la pièce.

« C’est un piège, quelque chose ne me plait pas, cette tempête Warp n’a rien de naturel et je suis intimement convaincu qu’elle n’est pas dû à une arme Tau. »

« Vos convictions ne tiennent qu’à vous général, votre objection sera notée au rapport, messieurs, ordonnez l’assaut. »

L’homme à la radio hésita une seconde, regarda le général, puis, sans trop d’enthousiasme se mit à transmettre les ordres du commandement aux unités de gardes des secteurs au combat.
Le général se retourna, allumant un nouveau cigare. « Cet assaut fera des centaines de milliers de mort, pour rien »

« Mourir pour l’Empereur est le plus grand honneur», répondit le Primo du tac au tac, sans même lui jeter un regard. « En disconviendrez-vous ? »

« Sacrifier nos ressources limitées sans réfléchir et offrir la victoire aux ennemis sur un plateau par négligence stratégique n’a jamais servi l’Empereur, Primo. »

Il ne répondit pas, se contentant de scruter les écrans, vision froide et impersonnelle des milliers d’hommes qui mourraient au combat. Depuis le QG, ce n’était qu’une lumière qui s’éteignait, un symbole qui disparaissait de la carte, la souffrance de milliers d’hommes perdue dans la masse infinie de l’univers ne valait rien au 42ème millénaire.

Un long silence d’une heure s’abattit sur le QG, entrecoupé par le bilan des pertes, lourdes. Mais tout ça n’était que des chiffres, une statistique à prendre en compte. Le général Zackar était assis sur son fauteuil au milieu du centre de commande, guidant les troupes sur le terrain. Il aurait préféré être à leur côté, c’est un homme d’action, et il savait très bien à quel point la situation sur place devait être épouvantable. Mais là n’était plus sa place. Il avait servi pendant 30 ans sur des centaines de champs de bataille, son service à la Légion était accompli depuis longtemps.

« Général, une transmission du vaisseau de reconnaissance Centoris ! »

« Mettez-le sur le parlophone ! »

*gresillement*
Général ! Flotte *gresillement* démesurée ! Ce ne sont pas des alliés, je répète, ce ne sont pas des alliés ! *interférence* ordonné replis ! Pertes lourdes chez les Tau ! *Grésillement* Invasion imminente ! D’étranges vaisseaux organiques approchent de la planète ! Enorme perturbation Warp à l’approche de la flotte d’invasion ! *Interférence* jusqu’au bout pour la gloire de l’Empereur ! Gloria Imperium ! *un long bruit termine la transmission*

Le Général Zackar ne dit rien, se contentant de réfléchir pendant que les murmures se propageaient à travers toute la salle de commande. Le Primo regardait fixement la radio. Puis prit enfin la parole.

« Il faut armer toutes les batteries de défense sol-air, cessez l’attaque, replis défensif sur les secteurs en combat. Il faut envoyer d’autres vaisseaux de reconnaissance pour connaitre la nature de l’ennemi »

Le Général se mit à rire.

« La nature de notre ennemi ? Mais je n’ai besoin d’aucune sonde pour vous la dire. Messieurs, nous avons à faire à l’un des plus féroces, des plus affreux et des plus dangereux prédateur xénos de la galaxie. C’est une flotte ruche tyrannide qui fond sur nous. Et aucune batterie de défense planétaire ne pourra les arrêter… »

Les murmures inquiets firent place à un silence de mort.

« Cet ennemi, ne nous laissera aucune pitié. Les tactiques des Tau ou des Orks peuvent être comprises, elles ont un but, un sens. Mais pas les celles des tyrannides. J’ai déjà affronté cet ennemi, il y a longtemps, on ne discute pas avec les tyrannides, ils se contenteront de jeter des hordes de carnassiers sur notre planète et dévoreront tout sur leur passage, laissant de la belle Erion un désert de roche stérile. »

« Et que suggérez-vous » demanda le Primo.

Le Général éclata d’un rire morbide.

« Et bien, monsieur le Primo, je vous suggère vous mettre à genoux et d’espérer que l’Empereur écoutera vos prières. Toutes nos forces planétaires pourront tout au plus les retenir un petit temps. »
Zackar se leva et inspira une grande bouffée sur son cigare avant d’annoncer avec un sourire en coin.

« Soldats. Soyons directe. Nous sommes des hommes morts. Toute cette planète est vouée à la ruine et à la destruction. Nous pourrions baisser les bras, et accepter notre destin avec fatalité. Mais ce n’est pas ainsi que se battent les soldats de l’Empereur. Vous tous avez fait serment sur Titania de voué vos vies à la défense de l’Imperium, et il est temps aujourd’hui de payer votre dette de sang. Qu’on assemble nos forces, et qu’on se prépare à recevoir l’ennemi. Chaque jour que nous tiendrons, chaque mètre de terre que nous défendrons seront un instant de plus de répit pour Dahl et Titania, mon monde, VOTRE monde. Des renforts ont été demandés, et peut être que déjà au-delà de Trantor V, l’Astartes se prépare à livrer bataille. Nous mourrons peut être dans les ténèbres de la galaxie, mais l’Imperium, lui, est immortel ! Gloria Imperium ! »

« Gloria Imperium ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
virgule
Genestealer
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Ven 12 Fév 2016 - 21:02

alors j'ai pris un grand plaisir à lire tout cela, mais j'ai également des détails qui me chffonnent (oui dsl on est tous comme ça^^)
1- en cas d'invasion d'un système je ne pense pas que la priorité soit de se balader sur une planète vierge et inconnue, mais plutôt de  pulvériser l'ennemi
2- les vaisseaux tyranides ne tirent pas, à la limite ils envoient des spore-mine ou broient les vaisseaux au "cac"
3- je ne vois pas trop comment le gêne tyranide peut donner naissance à des plantes oO
sinon continue! tu es courageux d'écrire tout ça^^ mais le truc c'est; comment tu fais si vous rencontrez un ami qui joue orc par exemple?

_________________
Manger pour vivre et non pas vivre pour manger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkanis
Vorace
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 27/10/2015
Age : 25
Localisation : Luxembourg

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Ven 12 Fév 2016 - 22:08

Pour le moment, je joue en cercle restreins. On est 4 potes qui jouons garde impériale, Tau, un future SM et moi en tyrannide. C'est pour ça que j'essaye de centrer l'histoire sur nous 4. Si d'autres joueurs venaient à se présenter, soit j'adapterais l'histoire, soit on jouera avec eux des partie "classique" sans réel background :p
L'écriture de cette histoire nous sert pas mal à donner une personnalité à nos armées. Les héros que je décris dedans seront pour la plupart représentés par une figurine qui sera surement amenée à jouer au cours de la campagne.

Merci pour tes remarques en tout cas, pour le moment j'écris l'histoire avec mes connaissances actuelles du fluff (j'ai lu le bouquin principal, les codex de nos armées et pas mal de truc sur le net). J'essaye de resté dans le thème et dans l'ambiance, mais je me permet effectivement des écarts pour des besoins scénaristiques ^^

Pour ce qui est de la contamination Tyranide, quelqu'un avait effectivement fait remarqué que la naissance à partir de rien avec des gênes tyranides était peu probable. Il faudrait que je corrige l'histoire en mettant que Yuggoth était une planète jungle avant d'être contaminée, ce serait plus logique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
virgule
Genestealer
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Sam 13 Fév 2016 - 12:40

Arkanis a écrit:

Pour ce qui est de la contamination Tyranide, quelqu'un avait effectivement fait remarqué que la naissance à partir de rien avec des gênes tyranides était peu probable. Il faudrait que je corrige l'histoire en mettant que Yuggoth était une planète jungle avant d'être contaminée, ce serait plus logique.
non non ce n'est pas ce que je voulais dire, cette remarque a déjà été dite mais j'en ajoute une autre^^ ils sont partie de rien ok (fin ok...) mais pk les gênes tyty donnent des plantes?? fin je pense que tu as remarqué que les figs tyty ressemblent à TOUT sauf à des plantes :p alors pk tu te retrouve avec une jungle sur ta planète??

_________________
Manger pour vivre et non pas vivre pour manger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kharndu11
Spore mine


Messages : 8
Date d'inscription : 14/05/2014

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Sam 13 Fév 2016 - 15:31

virgule a écrit:

2- les vaisseaux tyranides ne tirent pas, à la limite ils envoient des spore-mine ou broient les vaisseaux au "cac"
Les bio vaisseaux tyranides sont (malheureusement) bien équipés pour le tir, les vaisseaux sont spécialisés comme les autres créatures. Certains lancent du bio plasma, d'autres des épines (genre crache-dards) longs de plusieurs centaines de mètre et d'autres sont spécialisés dans le CaC. Au final, un gigantesque tentacules finis par saisir le vaisseau proies, pour finir mastiquer par un bec (genre calamar ou pieuvre) ou dissolu par des sucs (comme les araignées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkanis
Vorace
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 27/10/2015
Age : 25
Localisation : Luxembourg

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Dim 14 Fév 2016 - 13:18

virgule a écrit:
Arkanis a écrit:

Pour ce qui est de la contamination Tyranide, quelqu'un avait effectivement fait remarqué que la naissance à partir de rien avec des gênes tyranides était peu probable. Il faudrait que je corrige l'histoire en mettant que Yuggoth était une planète jungle avant d'être contaminée, ce serait plus logique.
non non ce n'est pas ce que je voulais dire, cette remarque a déjà été dite mais j'en ajoute une autre^^ ils sont partie de rien ok (fin ok...) mais pk les gênes tyty donnent des plantes?? fin je pense que tu as remarqué que les figs tyty ressemblent à TOUT sauf à des plantes :p alors pk tu te retrouve avec une jungle sur ta planète??

Disons que c'était une mauvaise interprétation de ma part. Quand j'ai lu l'article sur le système Tiamat, j'ai interprété "écosystème" comme "faune ET flore". Du coup oui j'ai écris que les plantes sur Yuggoth étaient elles aussi infectées par le gêne tyrannide. Mais au final, pourquoi pas? Si la contamination peut toucher les êtres vivants pourquoi pas les plantes Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
virgule
Genestealer
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Dim 14 Fév 2016 - 13:29

les plantes sont touchées par la contamination; elles mettent à se développer de manière anormale et exponentielle de façon à offrir un maximum de bio-masse, mais les tyty ne peuvent PRODUIRE des plantes il me semble :/

_________________
Manger pour vivre et non pas vivre pour manger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmazael
Pyrovore
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 35

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Dim 14 Fév 2016 - 18:16

Bah de mon point de vue, ça n'engage donc que moi, si les tyranides pouvaient produire leur propre biomasse, pourquoi se feraient-ils chier à traverser le vide interstellaire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
virgule
Genestealer
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Dim 14 Fév 2016 - 19:49

ho bien vu, bon dans le cas présent on pourrait argumenter que c'est dans le but de créer une super synapse mais globalement c'est vrai que la légitimité de la planète en prend un coup :p

_________________
Manger pour vivre et non pas vivre pour manger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmazael
Pyrovore
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2015
Age : 35

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Dim 14 Fév 2016 - 21:10

Si j'étais l'esprit de la ruche, et que je pouvais créer une biosphere, je ne laisserais pas des cailloux morts derrière moi, chaque planète serait alors "colonisée" et fertilisée pour faire grossir sans arrêt les flottes ruches et ce serait encore plus problématique pour toute la galaxie. Je pars du principe que si les tyranides bouffe les planètes, c'est qu'ils ne peuvent pas faire autrement. Mais encore une fois, c'est très personnel.

À la rigueur, les cultes genestealers pourraient infiltrer les planètes et oeuvrer dans l'ombre pour en développer la biomasse, mais pas plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkanis
Vorace
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 27/10/2015
Age : 25
Localisation : Luxembourg

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Dim 14 Fév 2016 - 22:37

En fait je ferais la différence entre l’écho-système de Yuggoth, qui a été contaminé et qui fait donc partie de "l'organisme" et les autres planètes, qui sont destinées à être assimilées car "extérieures".
Dans le fluff, les tyrannides du système Tiamat se propagent par des spores qu'ils projettent dans l'espace. Personnellement, j'imagine Yuggoth autrement. Elle a été contaminée par des spores qui ont transformé radicalement son éco-système. Mais sont développement a été différent: les nombreuses créature contaminée ont créé un gigantesque réseau synaptique qui a donné naissance à un puissant esprit collectif. Sa puissance psychique et son contrôle sur la planète est tel qu'il arrive à la faire dévier de son orbite, faisant de Yuggoth un immense bio vaisseau. (Bon c'est scientifiquement bancale, mais je trouve ça cool ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nazhrim
Gardien de la Ruche
avatar

Messages : 590
Date d'inscription : 02/02/2015
Age : 30
Localisation : Valence

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Lun 15 Fév 2016 - 18:32

Superbe histoire.

Tu écris toujours aussi bien, mes félicitations Smile

continue comme cela, ça se boit comme du petit lait.

Mon avis sur les "questions d'éthique tyranides" qui ont été soulevées : 

 1- Certes, partir d'une planète morte est peu probable. D'un autre côté, on a le même problème de savoir comment la vie est apparue sur terre. 
Le développement de la vie peut se faire à partir des ressources minérales. En effet, la flore et la faune n'étaient pas du tout aussi... foisonnante il y a 2 milliards et demi d'année.
Ce sont les formes de vies qui, en consommant les ressources, les transformes en matière "organique".

En effet, tous les corps vivants sont essentiellement constitués de Carbone.
Le carbone pur, ce n'est pas considéré comme vivant. Pourtant une cellule bien spécifique qui en cosomme va se multiplier à partir de cela.

Ainsi, tu peux dire que yuggoth était une planète sans vie au départ, mais avec les éléments nécessaires à son développement (tel qu'une atmosphère, un poil d'eau, et une lichette de carbonne).
Les impériaux n'auront pas voulu la terraformer car aucun minerai n'en valait la peine sur la planète.

C'est un exemple avec lequel, pour moi, ta contamination tyranide à partir d'une planète sans forme de vie fonctionne. Car c'est finalement proche de ce qui a pu se passer sur Terre. ( enfin, sauf si on écoute les créationnistes Wink )


La possibilité de "l'intervention extérieure" (une spore mine qui s'est perdue et qui amène la première source de vie sur la planète) est tout à fait plausible dans ce cas aussi.


 2- Les tyranides peuvent gérer la biomasse "à leur guise", pourquoi pas sous forme végétale, donc ?
Il ne faut pas oublier que, dans notre codex, un de nos traits de seigneurs de guerre est de transformer une forêt en une jungle carnivore. Ainsi, cela montre bien que les tyranides savent manier la biomasse sous forme végétale.

_________________
Tuons un peu... HAHAHA !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nazhrim
Gardien de la Ruche
avatar

Messages : 590
Date d'inscription : 02/02/2015
Age : 30
Localisation : Valence

MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   Lun 15 Fév 2016 - 19:29

Mea culpa messieurs, ce que je dis dans mon post précédent n'est pas tout à fait juste, je me permet donc un double post pour le reformuler correctement.

Un petit passage sur mes cours de chimie et sur le Net m'ont permis de comprendre que je confondais "inanimé" et "minéral".

Donc, reprenons depuis le début.

Pour avoir de la vie, il faut ce que nous appelons, nous les tyranides, de la biomasse, et que la science humaine appelle "des corps organiques".
Un corps organique est défini par le fait que les molécules le constituant contiennent un atome de Carbone, exception faite du dioxyde de carbone (CO2) et des carbonates (XCO3) qui sont des minéraux.

Une planète, pour pouvoir accueillir la vie, a  donc besoin de corps organiques (donc de carbone), d'eau liquide et d'oxygène (sous forme d’atmosphère).

Ainsi, une planète sans vie peut être propice à son existence. c'était le cas de la Terre il y a entre 5 et 2,5 milliards d'années.

Imaginons donc yuggoth, une planète sur laquelle il y a du carbone, sous quelque forme que ce soit, comme du charbon ou du pétrole, par exemple.
Cette planète possède belle et bien une atmosphère, mais cette dernière est empoisonnée. 
A savoir que des oxydes de Soufre sont présent en telle quantité dans l'air que celui-ci est toxique et mortel pour l'homme ou toute autre forme de vie.
L'eau existe sous forme de glace dans les pôles, car la planète est trop loin d'une étoile (soleil). 
Sa température de surface n’excède pas les -50°C.


Les Impériaux passant par là ont vu une planète sans vie, donc impropre à être colonisée pour l'agriculture.
Il n'y a pas, sur cette planète, de gisement important d'un minerai exploitable par l'Impérium en quantité suffisante pour être économiquement viable avec des cités bulles ou des villes souterraines.
Ils ont passé leur chemin.


Les années ont passé, et un grand météore vint frapper la planète de plein fouet, embrasant l'atmosphère et la fracassant en partie seulement.
L'air en combustion achève l'oxydation du souffre, qui redevient donc solide sous cette forme moléculaire, tombant au sol en une pluie de cendre épaisse et acide.
La planète, grâce à sa gravité, va finir par se reformer entièrement, car tous les morceaux s'attirent les uns les autres par la force gravitationnelle... Mais la planète fut décalée de son orbite.
Sa nouvelle trajectoire l'amène alors à tourner bien plus près de son soleil, augmentant la température de surface, liquéfiant d'énormes quantités d'eau, qui s'écoule dans les vallées désertiques immenses, créant mers et océans. 
(Pour info, c'est comme cela que s'est créé notre lune !! Very Happy  certains des débris ont formé un autre "gros morceau" qu s'est mis à tourner autour de la Terre, assez vite pour vaincre sa gravité, et ainsi rester en orbite stable)

Ainsi, la planète devint propice à l'éclosion de la vie, car l’eau liquide, le matériau Carbone, et l'atmosphère viable furent réunis.


Arkanis, tu es seul maître de l'élément "perturbateur" qui va maintenant amorcer la vie sur Yuggoth.
Il suffit d'une seul forme, unicellulaire, capable de se nourrir de "corps organiques" inanimés, pour étendre la vie sur ta planète.
A toi de voir comment la première forme de vie tyranide y aura éclot (ou y sera arrivée depuis l'espace Wink )


Ceci est scientifiquement correct, et retrace peut-être (voir sans doute...) l'histoire de notre Planète Bleue.



*Aime la science*

_________________
Tuons un peu... HAHAHA !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Background de la flotte ruche de Yuggoth   

Revenir en haut Aller en bas
 
Background de la flotte ruche de Yuggoth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Fluff] Histo-Observations-Info sur la flotte ruche Thallid
» Présentation de la flotte ruche nidhogg =)
» CDA : la flotte ruche béhémot
» [CDA-04] Flotte ruche Niddogg
» Flotte ruche Thanatos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Grand Carnassier  :: "La Grande Bête est venue, devoreur de mondes..." :: Background-
Sauter vers: