Le Grand Carnassier

Forum tyranide francophone
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [fluff]La triste mais joyeuse quand même histoire du Colonel Cancrelat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Algaroth
Hormagaunt
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 26
Localisation : Le Havre

MessageSujet: [fluff]La triste mais joyeuse quand même histoire du Colonel Cancrelat.   Jeu 28 Avr 2011 - 16:49

Voilà, comme en ce moment je peux pas peindre, j'en profite pour écrire mon fluff surles mushnides.
Mais qu'est ce qu'un mushnide ? C'est la contraction de Mushroom et tyranide, allons bon ! (J'aurais pu faire tyroom aussi, mais ça faisait un peu salon de thé anglais)
Mais, bref voici la présentation inédite des mushnides qui était déjà présente dans mon CdA (vive le recyclage !) :

++Rapport du Magos Wikitom, système D++

Suite à des rapports de citoyenss impériaux de plus en plus nombreux, je n'ai plus pu ignorer ces diverses témoignages qui, individuellement, ne sont que des élucubrations d'ivrognes dues à des abus de substances psychotropes (notons que la plupart des témoins avaient aperçu ces choses sur des planètes appartenant au Chapitre des Pinard Angels, bien connu pour ses cuvées de légendes, ce qui n'a fait que renforcer mon scepticisme)
Les témoignages parlaient de dinosaures, de dragons portant sur leur dos de gigantesques champignons aux vapeurs hallucinogènes (ce qui ne participait pas à la crédibilité du témoignage, avouons le) voire mortelles.
Bien que ne croyant absolument pas ce que je prenais pour des élucubrations sans fondement, je profitais d'un de mes voyages sur un des mondes des Pinard Angels pour mener mon enquête en plus de goûter les spécialitésrégionales et tirer cette affaire au clair.

Suite à une entrevue avec les Pinard Angels présent sur ce monde, je commençais à m'interroger sur la véracité de mes informations lorsqu'ils affirmèrent avoir aperçu eux aussi ce qu'ils nommaient "Mushnides". Cela ébranla mes certitudes, tout d'abord parce que les Spaces Marines ne peuvent avoir tort, de plus les Pinards Angels tiennent l'alcool dans des proportions proprement hallucinantes (Et Ils Ne Connaitront Pas La Cuite est l'un de leur préceptes fondateurs), ensuite parce qu'ils me montrèrent des enregistrements vidéo de ces créatures, que j'identifiais comme des tyranides.
Intrigué et horrifié qu'une invasion tyranide ait lieu dans ce coin un tantinet pommé mais tranquillle, je me consacrait à une purge des Mushnides présent sur ce monde, mais il s'avéra qu'il n'y en avait que très peu, le nombre de spécimens trouvé ne correspondait pas à leur espèces, ce qui ne concordait pas avec une invasion tyranide. De plus, toutes ces créatures, possédaient un ou plusieurs champignons sur leur corps et émettaient continuellement des spores.

Après analyse et étude des cadavres retrouvés, il s'avéra que les organisme tyranides étaient contrôlés par le champignon, qui lui n'avait aucune origine tyranide. La spore parasitait un organisme tyranide et grandissait à l'intérieur de lui jusqu'à dévorer son cerveau et le "zombifier". un champignon se développait alors hors de l'exosquelette et émettait à nouveau des spores.

Notons que cette stratégie de parasitage est si élaborée que chaque sous espèce de champignon n'est capable de parasiter q'une seule éspèce de tyranides, l'espèce entière s'étant spécialisée dans le parasitage de ces xénos.
Nous avons donc pu identifier diverses "espèces" nées du mélange de ces deux souches, tels les boletgaunts (termagant parasité), des amanitofexs (carnifex parasité), etc.

Pour finir, ces champignons sont innofensifs tant qu'ils ne parasitent pas de tyranides, auquel cas ils ne peuvent pas se reproduire, si jamais ces champignons croisent la route d'une flotte Ruche, la survie du Système ne sera qu'une utopie...
Je déconseille tout commandant d'utiliser ces choses contre les tyranides, car le champignon ne les rends pas innofensif bien au contraire, de plus cela faciliterait son adaptation à parasiter d'autres espèces, comme les humains...
Je recommande nos âmes à l'Empereur, et m'en vais noyer ma peur et ma crainte dans ce délicieux alcool de raisin de 20 ans d'âge.

Note de l'inquisiteur Frollo : Le mago Wikitom a de toute évidence lui aussi abusé des spécialités locales et n'avait apparement plus toute sa tête quand il a enregistré ce rapport, je vous prie de bien vouloir l'excuser (il a subi le saint châtiment, on l'a mis coin) et d'accepter mes salutations distinguées.


Note de l'Empereur : J'avoue, grave.

Note de l'inquisiteur Frollo : C'est une interférence warp, par le Trône ?

Note de l'Empereur : Il est stylé le Trône huhu !

Note de l'inquisiteur Frollo : Hanks. Je t'ai reconnu abruti

Note de Hanks, sergent de la DeathWatch : Z'y avez cru, hein ? J'me suis trop entraîné à faire la voix de l'emepreur... Et Illl Neee Connaitronnt Pas la Peeeeur... Horus... Petit con, t'as bien foutu le dawa dans ma piaule, hein ? Jvais t'faire bouffer tes dents enfoiré !... J'le fait bien, hein

Note de l'inquisiteur Frollo : Hanks, je vous ai localisé, si vous continuez, je vous met une race à coup d'exterminatus.

Note de Hanks, sergent de le DeathWatch : Heeeeu, DeathWatch, transmission terminée.

++

++Fin de transmission++


Vous savez donc à présent ce qu'est un mushnide !
Maintenant, les choses sérieuses, voici l'intro du fluff officiel des mushnides (axé sur le Colonel Cancrelat) :


Les derniers tirs d’obus et lancers de dés se faisaient entendre, mais la bataille était déjà perdue, Les nuées de gaunts se répandaient à présent sur toute la planète.
Cachés dans des toilettes publiques préfabriquées, le Bleu savait que lui et le sergent Chef ne verraient pas le jour se lever demain, en partie parce que les nuits sur la planète duraient six mois.

-Nous allons y rester, n'est ce pas, Chef ? demanda t-il, la voix rendue tremblante par une peur et un chagrin infinis.
Le sergent le regarda dans les yeux, le fixa puis il soupira, comme si quelque chose s'était brisé en lui.
-Mon p'tit, marmonna t-il, viens par là, mes lombaires me font un tantinet soufrir et j'ai la flemme de me lever...
Le Bleu s'approcha alors, et le Chef l'attira brutalement à lui pour lui mumurer à l’oreille une vérité qu’il n’osait dire à voix haute.
-Laisse moi te dire qu’ils devraient se casser d'ici une heure ou deux...
-Damned, j'aurais jamais ma mort classe !, soupira le Bleu.
-Ah ben pas aujourd'hui, en tout cas, les tyranides ne sont ici que pour une chose.
-Ah, laquelle, fit le Bleu ?
-Le pinard mon p'tit ! Le pinard !
Le Bleu fronça les sourcils.
-Mais ! Il n'y a pas de vin sur cette planète !
-Cette planète est un monde des Pinard Angels, réfléchit un peu, trouffion !
-Oui mais bon... T'façon, c'est débile, les tyranides ne boivent pas de vin, donc bon, c'est un peu con au fond.
-Oh que non !, sourit le Chef, ces tyranides ne sont pas comme les autres... vois tu Le prince tyranide avec un gros cigare dans la bouche sur la colline ?
-Euh non...
-Le gros machin qui est cinq mètres devant toi nouille...
-Ah si oui...
-Ressens tu son aura si particulière ?
-Je...Hein ? Ha ! Le maître des Essaims ! Damned ! On va tous mourir ! Jour de Mai ! Jour de Mai !
Le sergent soupira et leva les yeux au ciel.
-Oublie le maître des essaims, on le verra plus à la prochaine version du jeu, le Prince dont je vais te parler est un tantinet plus fluff et a bien plus la classe... Assied toi et écoute donc un vieux briscard te raconter l'histoire du Colonel Cancrelat...
-Waaah...
-Il était une fois, poursuivit le Chef, un petit lapin perdu seul dans les bois, la nuit tombait et il ne trouvait pas d'endroit ou dormir...
- Euh excusez moi...
Le Bleu leva la tête et cria de surprise : Le Prince Tyranide dont parlait le chef se tenait juste devant eux, ses yeux sans vie fixant tour à tour le Bleu et son compagnon de toilettes.
-Je vous ai entendu, continua la créature de sa voix tonitruante, et je n'ai point pu m'empêcher d'écouter, tout cela m'a l'air ma foi follement intéressant ! Normal, ceci dit, puisque ça parle de moi ! Puis je me joindre à vous pour écouter cette merveilleuse histoire ?
Le Bleu se tourna vers le chef.
-Euh, qu'en dites vous, sergent ?
-tout d'abord je dirais bien quelque chose comme double vé té asch, marmonna le Chef, mais bon on va pas vous laissez dehors, installez vous donc, monsieur... ?
-Cancrelat.
-Oké d'accord. Par contre, si vous pouviez éteindre votre cigare, monsieur Cancrelat, ce serait bien urbain, c'est une zone non fumeur ici.
-Zoupla, désolé, j'avais point vu le panneau, fit le Colonel en retirant son cigare et regardant autour de lui. Ou l'écrase-je ?
-Pas par terre c'est sale, prenez donc mon cendrier, fit le sergent.
-C'est très aimable à vous, le remercia le tyranide en écrasant son imposant cigare.
-C'est un cubain ? Demanda le Chef avec intérêt.
-Non, c'est un Itsvaan III, annonca fièrement le colonel. J'en ai toute une caisse chez moi.
-Ça c'est la classe, approuva le Bleu.
-Parfait, parfait, fit le Chef, tandis que le Prince Tyranide prenait un coussin pour s'asseoir, laissez moi donc vous conter la triste histoire du... Colonel Cancrelat !
-Hooooooooo... firent les deux spectateurs.

à suivre...


La suite pour bientôt !


Dernière édition par Algaroth le Jeu 28 Avr 2011 - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xia
Termagaunt
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 16/01/2011

MessageSujet: Re: [fluff]La triste mais joyeuse quand même histoire du Colonel Cancrelat.   Jeu 28 Avr 2011 - 17:21

T'es toujours aussi bon, algaroth... Tu as tout mon respect doublé de courbettes

_________________
Mon Blog, sur lequel vous trouverez modélisme, tutos, fluff, rapport de batailles, fan games, etc etc: http://scenarii-w40k-bfg-epic.over-blog.com/

--> Je rêvai d'utiliser ce smiley... J'ai réussi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ba'al
Zoïdthrope
avatar

Messages : 284
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 26
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: [fluff]La triste mais joyeuse quand même histoire du Colonel Cancrelat.   Jeu 28 Avr 2011 - 19:06

Mon dieu.

Encore ! x)

_________________
Petite énigme de ma conception Wink
‎" Le futur se trouve entre le présent et le passé, tout comme le ciel définit la terre. "
Un seul symbole est capable de représenter ces deux affirmations. Saurez vous le trouver ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian
Termagaunt
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: [fluff]La triste mais joyeuse quand même histoire du Colonel Cancrelat.   Lun 2 Mai 2011 - 20:10

Génial^^!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean78
Termagaunt
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 15/12/2010
Age : 23
Localisation : france

MessageSujet: Re: [fluff]La triste mais joyeuse quand même histoire du Colonel Cancrelat.   Lun 2 Mai 2011 - 20:25

je veut une suite, c'est trop des barres Laughing

_________________
Si un homme dédie sa vie au bien-etre des autres, il mourra seul et oublié de tous. S'il utilise son génie à dispenser la mort, son nom résonnera durant des millénaires et des centaines de générations. L'infamie est toujours préférable à la médiocrité. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algaroth
Hormagaunt
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 26
Localisation : Le Havre

MessageSujet: Re: [fluff]La triste mais joyeuse quand même histoire du Colonel Cancrelat.   Lun 2 Mai 2011 - 20:30

Voui, la suite aurait du déjà arriver, mais j'ai fait une fausse manip et j'ai tout effacé... Donc faut que je refasse tout, c'con quand même ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algaroth
Hormagaunt
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 26
Localisation : Le Havre

MessageSujet: Re: [fluff]La triste mais joyeuse quand même histoire du Colonel Cancrelat.   Mar 3 Mai 2011 - 0:20

Hop hop hop, dubble post mais pour la bonne cause :
La suite des aventures du colonel Cancrelat, avec des mouettes, des guerres mais pas encore d' amour, suivi d'un bonus citation des maximes des Pinards Angels !
Allez en voiture !


Il était une fois un petit lapin perdu seul dans les bois, la nuit tombait et il ne trouvait pas d’endroit ou dormir, tous les établissements ou il s’était présenté refusant les animaux... Il décida donc de dormir à la belle étoile et c’est là qu’il vit dans la nuit noire une sombre créature passer dans les cieux...
-Et c’est là que tout commence !, s’exclama le Bleu
-Tcht, fit un hormagaunt assis près du Bleu, on écoute !
Tout commença donc dans une nuit noire... Un terrifiant volatile planait sur les cieux d’une planète quelconque, précédé d’une terreur sans nom...
-Han c’est classe quand on parle de vous comme ça, dites donc !
-Ha mais il ne s’agit pas de moi mais d’une mouette cosmique, très cher bleu !
-Ha... mais qu’est ce que ça vient faire là ça ?
-Hé bien mon cher, il se trouve que...
La mouette cosmique aperçu un lapin et en profita pour se soulager car c’est mal de faire caca par terre, puis s’envola vers les étoiles (oui car c’est une mouette cosmique donc pouvant survivre au vide spatial)
Sur cette mouette cosmique, un petit passager avait pris place... Une minuscule spore s’était confortablement lové contre le soyeux plumage de la créature.
-Euh là je dis non, c’était pas du tout confortable, voyager dans l’espace n’a jamais été une sinécure !
-Ah bon ? Pourquoi donc ? Demanda le Bleu, curieux.
-La température y avoisine le zéro degré Kelvin, très cher répondit le Colonel.
-Aaaaah, et c’est froid ça zéro degrés Kelvin ?
-Très froid. Dans des cas comme ça, mieux vaut être un cymothoa, ça aide pour voyager dans l’espace.
Le Bleu afficha un air dubitatif.
-Euh c’est quoi un cymototruc ?
-Regardez donc sur internet, c’est une espèce dérivée des tyranides qui parasite la langue d’autres organismes, c’est quand même plus confortable pour voyager... Un peu humide mais...
-Ça va, je peux continuer ?, s’impatienta le chef.
-Wiiiiiii, firent les voraces qui commencaient à se rassembler au coin du feu pour écouter la petite histoire.
-Allez y très cher, fit le Colonel en s’inclinant.
-Parfait, fit le Chef en se calant confortablement dans son fauteuil et en allumant sa pipe, aloooors...
Cette mouette parasitée se dirigeait vers un monde qui bientôt ne serait plus que cendre et sang... Un monde du nom de décharge-world, le plus grand restaurant pour mouettes cosmiques de toute la bordure sud de la galaxie. La spore se décolla lorsque la mouette atterrit malencontreusement sur un cadavre de méduse et mourut (et oui, attention les enfants, les méduses sont venimeuses même après leur mort, c’est pour ça qu’il faut ranger ses méduses sous clés ou hors de la portée des enfants; cela évitera des accidents bien malencontreux !)
Donc c’était la teuf sur décharge-world, petit monde tranquille que l’Imperium ignorait, principalement du fait de son éloignement et aussi parce qu’un corps céleste composé entièrement de déchets c’est pas super intérressant. En plus les mouettes cosmiques sont assez difficiles à vivre, alors bon, moyen-moyen quoi.
Toujours est il que pendant le festin, une menace s’approchait...
-Et c’était des vaisseaux tyraniiiiides ! s’exclama le Bleu
-MAIS T' VAS ARRÊTER DE NIQUER TOUT MON SUSPENS BORDEL DE CHIOTTES ! Hurla le chef.
-PARDON PARDON PARDON, s'écria le Bleu.
Se joignant à la cacophonie ambiante, les voraces se mirent à imiter des instruments en hurlant d’une voix de crécelle tandis que les quelques hormagaunts déguisés en indiens, cow-boy, policier, ouvrier et soldat se mettaient à chanter.
-Hoho, fit le Colonel, c’est mon tour écoutez moi ce solo, scanda t-il en sortant une guitare. Hum... This song is for all people who love music and alcohol, haha... and let me see your tralala and go go go, yeaaaaaah ! hurla le Colonel en faisant des accords trop rapides pour être discernables , faisant tourner sa chevelure de 4 mêtres de long et en déchirant son tee-shirt avec inscrit Fuck Eldars dessus, tandis qu’un biovore faisait chauffer la batterie composée de Spore Mines de différentes tailles.
Une foule de vorace se rassemblait devant le Prince et le groupe des Village Xenos et commencèrent à pogoter, pogo qui se termina rapidement lorsque Krabby le carnifex se joignit à la fête.
Le Bleu et le Chef se regardèrent.
-Finalement on a bien fait de partir sur ce front, fit le premier.
-Ouaiiiiiis, dit le Chef avec sagacité, même si c’est un peu...
-Oui, un peu...
-Voilà voilà...
La batterie du biovore explosa soudain, le biovore ayant percé une spore, et une grande acclamation s'ensuivit, le Colonel en profita aors pour se jeter dans la foule.
-Hum.
-Bon, bah je continue hein...
Donc les tyranides arrivèrent, une immense flotte composée de trois vaisseaux ruches envoyèrent une horde d’une cinquantaines de gloutons voraces (oui, une planète constituées de déchets, on évite de dépenser des ressources de foufou pour choper sa biomasse) qui vainquirent les mouettes malgré une résistance acharnée composées de cris stridents et de largage de caca dans l’oeil, mais malgré leur héroïsme les mouettes cosmiques furent exterminées (ce qui expliqua la soudaine multiplication de leur principaux concurrents, les goélands astraux). Pendant l'invasion un vorace s’approcha de la méduse pour la dévorer (c’est pour ça qu’il faut les ranger !) et la spore (oui, on l’oublie mais c’est son histoire tout de même !) en profita pour s’infiltrer dans son petit corps mou.
Le colonel Cancrelat allait bientôt naître...

A suivre...

-Hoooo nan !
-Ow, it'z raining tooday !
-Ta gueule le vorace !


Petit bonus pinards angels :

lls seront mes meilleurs copains, ces hommes qui se sont donnés à moi. Tel le mastic de modélisme, je les façonnerai et les ennivrerai dans le fût de la fête. Leur verre sera d’argent, leur alcool de raisin. Je les vêtirai de feuilles de vignes et leur dispenserai les meilleures boissons. Ni le coup de barre, ni le vomi, ni aucun fléau des soirées n'aura prise sur eux. Leur débit et leurs décapsuleurs seront tels que nul ne pourra les vaincre au cap’s. Ils seront ma réjouissance contre les Ténèbres. Ils seront les Défenseurs de tout ce qui est cool. Ils seront les Pinard Angels et ils ne connaîtront pas la cuite.
Le Grand Guide des vins de la bordure Sud.


ma liqueur est mon épée, Mon fût mon bouclier
Willhiam Peel, archiviste des Pinard angles.

Allez zou, ce sera tout pour cette semaine je pars une semaine au pays des chapeau melon et du tea time (et de la bière pas bonne aussi) pour une semaine me vouer au Dieu chaotique des vins (celui à qui vont les âmes de tous ceux qui trinquent)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xia
Termagaunt
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 16/01/2011

MessageSujet: Re: [fluff]La triste mais joyeuse quand même histoire du Colonel Cancrelat.   Mar 3 Mai 2011 - 8:45

Rooh... c'est vraiment génial ton histoire là ^^

Je peux pas mempecher de dire que ça à un petit coté V2, où les gens se battent pour les joueurs, mais au final, rigolent bien ensemble (pas tous).


Continue comme ça Very Happy

_________________
Mon Blog, sur lequel vous trouverez modélisme, tutos, fluff, rapport de batailles, fan games, etc etc: http://scenarii-w40k-bfg-epic.over-blog.com/

--> Je rêvai d'utiliser ce smiley... J'ai réussi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dromar
Spore mine
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 30/04/2011
Age : 30
Localisation : Quimper, Finistère (29)

MessageSujet: Re: [fluff]La triste mais joyeuse quand même histoire du Colonel Cancrelat.   Mar 3 Mai 2011 - 9:32

C'est sympas mais parfois tu vas trop loin dans le ridicule, faut pas forcer le trait à ce point je pense. Par exemple, l'épisode de la fiesta entre tyty et humains, tu entres trop dans le détail: biovore à la batterie c'est moyennement drôle tout comme le sergent rock star mais sinon ça passe. Ah et des tyty qui parlent, ça se voit jamais normalement sauf gégé.


_________________
"Et la foule en délire,
Acclamait le divin empereur,
En lui jetant des bigorneaux."

Extrait du liber britanicus.
Mon blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marcotini.over-blog.com/
megazord
Vorace
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 02/01/2011

MessageSujet: Re: [fluff]La triste mais joyeuse quand même histoire du Colonel Cancrelat.   Mar 3 Mai 2011 - 13:08

+0.5 avec au dessus ^^

En fait je vois bien le big boss (PT) parler, et à la limite d'autres tyty un peu évolués, mais pas les voraces/biovores/horma... tout ça tout ça. Certaines unités tyranides comme les princes, les lictors, les carnifex qui sont des vieux de la vieille peuvent avoir beaucoup de personnalité (le fait qu'ils aient des persos spé de leur genre dans le dex aide un peu) , mais il faut leur donner vie en insistant sur leurs détails, par exemple Krabby le carnifex, j'pense que ce serai bien que tu t'étendes un peu dessus, en le détaillant un peu, en lui donnant une façon de parler un peu trollesque avec des "greuh !" et des phrases composées de peu de mots ! Pour un lictor par exemple tu pourrais faire en sorte qu'il soit très taciturne, parlant peu et par des séries de cliquetis (bin oui il a pas de bouche Very Happy !) qu'un autre organisme traduirait genre le prince, m'enfin c'est un exemple ^^

Donc voilà il y a un peu du "trop" dans ton texte mais ça reste plaisant à lire, sachant que tu peux encore l'améliorer !

PS : Juste un détail : on ne dit pas "zéro degré Kelvin" mais "zéro Kelvin", ce n'est pas un degré. Tu peux dire : "moins deux cents soixante-treize virgule quinze degrés celsius" sinon Very Happy:D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niddogg
Zoanthrope
avatar

Messages : 693
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 25
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: [fluff]La triste mais joyeuse quand même histoire du Colonel Cancrelat.   Mar 3 Mai 2011 - 13:52

- 0,5 avec ce qu'il y à dessus. Ton histoire est un crime sanglant pour taran et tout les gens qui ce font du mal à créer du fluff (argh...) je crois que quand ils liront sa, ils auront une attaque (argh...). Mais moi je dit, et alors? On vois bien que tu veut délirer, un point c'est tout. Wink je n'ai rien à dire d'autre si ce n'est bravo et vivement les acid eldar... Wink

_________________
Citation :
Leur faim est sans fin.... Unyuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu!


Toute ma galerie ici!

Suivez mon Cda à partir de cet endroit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean78
Termagaunt
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 15/12/2010
Age : 23
Localisation : france

MessageSujet: Re: [fluff]La triste mais joyeuse quand même histoire du Colonel Cancrelat.   Mar 3 Mai 2011 - 14:32

J'adore !!! c'est trop marrant (malgré quelque incohérence)
Courage chez les British la bière tiède sa amoche mais sa n'a jamais tuer du moins je crois ...

_________________
Si un homme dédie sa vie au bien-etre des autres, il mourra seul et oublié de tous. S'il utilise son génie à dispenser la mort, son nom résonnera durant des millénaires et des centaines de générations. L'infamie est toujours préférable à la médiocrité. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algaroth
Hormagaunt
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 26
Localisation : Le Havre

MessageSujet: Re: [fluff]La triste mais joyeuse quand même histoire du Colonel Cancrelat.   Dim 8 Mai 2011 - 0:11

Citation :
C'est sympas mais parfois tu vas trop loin dans le ridicule, faut pas forcer le trait à ce point je pense. Par exemple, l'épisode de la fiesta entre tyty et humains, tu entres trop dans le détail: biovore à la batterie c'est moyennement drôle tout comme le sergent rock star mais sinon ça passe. Ah et des tyty qui parlent, ça se voit jamais normalement sauf gégé.
Si on remet dans le contexte, mes tytys ne sont pas vraiment des tytys mais des champignons d'abord^^(et puis a coté de Pinard Angels et de mouettes cosmiques, j'ai envie de dire on est pas à ça près)
Et normalement les tyranides ne parlent jamais, même les gégés (même l'esprit de la Ruche)
Par contre c'est vrai que la partie groupe de rock a été moyennement relue, mais bon ça me faisait marrer^^

Citation :
J'adore !!! c'est trop marrant (malgré quelque incohérence)
Genre ? Very Happy

Citation :
je n'ai rien à dire d'autre si ce n'est bravo et vivement les acid eldar...
J'y ai pensé Very Happy J'hésite entre des Eldars sous acides ou des Pinard angels renégat ayant succombé à l'alcool mauvais voués au Dieu Chaotique du Vin ^^
Et dans un mois on tente un tournoi avec mes Mushnides et les Pinard Angels de mon pote, ça va être freestyle ^^ (surtout si on honore St Patrick, le grand Maître des Pinard Angels)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niddogg
Zoanthrope
avatar

Messages : 693
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 25
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: [fluff]La triste mais joyeuse quand même histoire du Colonel Cancrelat.   Dim 8 Mai 2011 - 9:55

Mdr sa risque d'être folklo... Surtout si vous expliquez vos fluff... Wink en tout cas, il faudra que tu nous fasse partager sa. Wink

_________________
Citation :
Leur faim est sans fin.... Unyuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu!


Toute ma galerie ici!

Suivez mon Cda à partir de cet endroit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algaroth
Hormagaunt
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 26
Localisation : Le Havre

MessageSujet: Re: [fluff]La triste mais joyeuse quand même histoire du Colonel Cancrelat.   Dim 8 Mai 2011 - 13:30

niddogg a écrit:
Mdr sa risque d'être folklo... Surtout si vous expliquez vos fluff...
Ben les mecs en face vont avoir soit des tyranides avec des chamignons sur les dos soit des spaces marines avec des bouteilles et du raisin peints sur leurs véhicules, donc même sans expliquer le fluff et faire genre on est sérieux ça va être grillé ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niddogg
Zoanthrope
avatar

Messages : 693
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 25
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: [fluff]La triste mais joyeuse quand même histoire du Colonel Cancrelat.   Dim 8 Mai 2011 - 14:03

Et bien j'espère qu'il vas y avoir des photos... Wink

_________________
Citation :
Leur faim est sans fin.... Unyuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu!


Toute ma galerie ici!

Suivez mon Cda à partir de cet endroit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [fluff]La triste mais joyeuse quand même histoire du Colonel Cancrelat.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[fluff]La triste mais joyeuse quand même histoire du Colonel Cancrelat.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On sait quand on part mais jamais quand on revient
» SFR quand je recoit un apel avec le reseau au maximum mon appel passe 1 fois sur deux sur repondeur ?????
» [Picoult, Jodi] Ma vie pour la tienne
» natural born killer mais gentil quand même !!!
» Koh-Lanta !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Grand Carnassier  :: "La Grande Bête est venue, devoreur de mondes..." :: Background-
Sauter vers: