Le Grand Carnassier

Forum tyranide francophone
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Esquisse de fluff d'une flotte qui n'est pas la mienne (finallement...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antimoine_51
Guerrier
avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 05/08/2010
Age : 24
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Esquisse de fluff d'une flotte qui n'est pas la mienne (finallement...)   Mer 11 Mai 2011 - 20:44

Toutes les communications warp furent coupées, et nous nous attendions au même sort que la célèbre Macragge. Un conseil décisionnel de crise fut alors mis en place permettant ainsi au fort de prendre des mesures importantes plus rapidement.

Trois mois plus tard, malgré les coupures de communication, nous avons effectué une sortie, simple routine sans danger. Seulement un de mes trois camarades, Arnold
(désolé, mais j'avais vraiment envi de le caser celui-là) , relativement étourdi, tomba dans une crevasse d'environ 2.5m de profondeur. Après l'avoir sorti de là, on se rendit compte qu'il portait une vilaine blessure au mollet qui ne l'empêchait guère de marcher correctement. Cependant, il ne fit aucune remarque jusqu'au soir, comme si cet événement l'avait calmé. Lui qui se prennait pour un dur à cuire, cette chute l'avais sacrément refroidi...

Trois jours plus tard, le capitaine trouvant que le comportement d'Arnold ne s'était pas arrangé, décida de lui causer d'homme à homme à l'intérieur même de notre piaule, afin de lui expliquer ses quatre vérités à l'abri des oreilles et regards indiscrets. Deux heures plus tard, la chambre était toujours fermée. Je décidai alors de rentrer afin de savoir ce qu'il se passait. Je fut totalement stupéfait, horrifié face à la scène qui s'offrait alors à moi: le capitaine était à genou, le crâne en morceau, tandis qu'Arnold était debout devant lui, en train de lui manger ses restes de cervelle, la bouche ensanglantée...

Le lendemain, le conseil décisionnel ordonna l'exécution d'Arnold pour trahison et actes de folie. Il fut fusillé à l'extérieur du fort et sa dépouille fut abandonnée à la merci des charognards. Peu après, Harry, un autre de mes camarades de piaule, fut convoqué par le conseil: on lui fit comprendre qu'il était soupçonné comme étant un complice de l'assassinat du capitaine. En effet, le capitaine était connu pour ses grandes qualités de guerriers, et Arnold n'aurait pu en arriver à bout seul. Je me fis convoqué peu après. Tim (mon dernier camarade) reçu le même traitement. Nous savions que l'un d'entre nous serait accusé puisque nous étions les seuls au courant de l'existence de cette petite réunion de remise au point organisée au dernier moment par le capitaine. Prouver notre innocence était alors synonyme de salut.

_________________
"Les orks disent que Gork est brutal et ruzé, tandis que Mork est tout l'inverse, c'est-à-dire ruzé et brutal."
-Codex Orks


Dernière édition par Antimoine_51 le Mer 31 Aoû 2011 - 19:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antimoine_51
Guerrier
avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 05/08/2010
Age : 24
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Esquisse de fluff d'une flotte qui n'est pas la mienne (finallement...)   Mer 11 Mai 2011 - 21:54

Bon, je poursuis tranquillement mais surement:

Une semaine plus tard, Tim apporta une photo me prenant en train de me battre avec le capitaine au conseil. Je ne savais pas comment cette photo pouvait exister, car j'entretenais de bonne relation avec le capitaine, mais en tous cas cette photo clamait ma culpabilité. Harry en disait qu'il n'avait de toutes façons rien à se reprocher et qu'il n'avait pas à rentrer dans le jeu de la délation puisqu'il ne savait rien. Je fus alors dans le pétrin.

Le conseil décida d'exécuter Tim, pour trahison et entrave à la justice. Ils s'étaient rendu compte que la photo était truquée, ce qui déchaina la colère des membres du conseil. Il n'y avait pas eu de décès depuis deux ans dans ce fort, et en l'espace d'une semaine la moitié des membres de ma piaules sont déclarés comme étant des traitres. Tout le monde était stupéfait. Personne n'aurait pu imaginer de tels événements il y a peu: tout le monde était surpris de constater que le conseil puisse faire preuve d'autant de pessimisme, et puisse réagir de la sorte. Pour survivre, Harry et moi-même devions faire désormais profil-bas...

Six mois plus tard, le nombre d'accusations de traitrise quotidien avait explosé. Le conseil, malgré les difficultés de communication, décida de faire appel au service d'un inquisiteur. Pour cela, le conseil envoya une équipe furtive envoyer manuellement cette demande. Peu après le départ de cette équipe, notre fort subit de lourds dégâts: les boucliers de protections furent totalement paralysés. Le conseil, voulant éviter toute panique nous fit croire que ces dégâts étaient dus à une légère pluie de météorites. Personne n'y crut, car la coïncidence était flagrante: le warp était impraticable, et nous subissions des attaques de siège qui visaient clairement le fort. Nous étions confronté à une attaque tyranide, même si l'assaut tardait beaucoup trop à venir, et nos affaires internes de trahison et notre problème de bouclier n'allaient pas nous rassurer...

Pendant ce temps, des équipes de réparations se dépêchèrent à réparer le bouclier. Ils trouvèrent finalement l'origine du problème: une spore mine de petite taille avait endommagé des circuits électriques. Les psykers quand à eux détectèrent un vide Warp considérable: les tyranides étaient extrêmement nombreux. Mais ils détectèrent aussi une entité warp particulière qui ne semblait pas rattachée à la flotte-ruche présente. Des recherches furent alors lancées à propos du passé de cette planète. Tout le monde fut mis au courant, et chacun avait pour ordre de rapporter tout indice potentiel se rattachant soit aux tyranides, soit au passé de cette planète. C'est alors que rapidement, nous comprîmes qu'une attaque tyranide avait eu lieu il y a des milliers d'années sur cette planète... Quand à moi, j'ai eu un problème de prothèse auditive: on me greffa alors directement un système de tympan mécanique extrêmement fiable.

Le temps passa peu à peu. Petit à petit, nous commencions à percer les secrets de cette mystérieuse attaque tyranide. Beaucoup d'indices s'accordaient vers une théorie: ces tyranides avaient remporté la victoire sur cette planète, mais il y a déjà bien longtemps. Seulement, un élément contredisait les autres: pourquoi cette planète n'aurait-elle pas subi le même sors que toutes les autres planètes conquises par les tyranides? Plusieurs hypothèses s'élevèrent à ce sujet. La première théorie disait que ces fameux tyranides furent contraints de partir de cette planète, n'ayant alors trop peu de temps pour absorber la totalité de la biomasse. Cette théorie fut massivement communiquée au fort comme étant La Vérité. Je n'y croyais pas: pourquoi nos psykers détecteraient-ils plusieurs entités warp différentes sur cette même planète et ses environs? Ma théorie était qu'ils ne sont jamais partis. Pourquoi? J'en savais absolument rien... Mais ça ne pouvait pas être de bonne augure pour nos vies.

Des stocks de ravitaillement furent largués par conteneur à proximité du fort. Nous étions alors contraints de partir en excursion afin de récupérer la totalité de la livraison. Nous y étions envoyés par groupe de 25, mais au retour nous étions très souvent que 24 voir même 23. Très rapidement, ces conteneurs furent surnommés « Death Slums », car les conteneurs rouillés et entassés les uns sur les autres faisaient penser tout simplement à des bidonvilles comparables à ceux des orks notamment. Personnellement, lorsque j'y étais appelé, je prenais garde de ne jamais rester seul, avec mon arme toujours sous la main. Personne ni même moi n'a jamais vu aucun tyranide dans cette zone: on nous disait que les absents étaient des fuyards, mais au fond de moi, je savais que ça ne pouvait être la vérité.

L'autre jour, plusieurs soldats furent condamnés à l'exil pour vol et trahison: on avait trouvé parmi leurs affaires des vivres provenant des Death Slums. N'importe qui de suspect pourrait être désormais condamné à l'exil, c'est-à-dire à la mort: on retrouvait les dépouilles entières des exilés à côté même du fort. C'est un fait très étrange lorsque l'on connait les tyranides: ils sont gouvernés par une faim insatiable, donc comment pourrait-ils laisser une dépouille sans la dévorer? Ceci peut s'expliquer par un autre phénomène: les dépouilles disparaissaient souvent un ou deux jours plus tard. Mais jamais aucune image de leur disparition ne put être prise. Comme il était probable que je sois exilé bientôt, il fallait à tout prix que je comprenne ce qui se passe exactement derrière les murs de ce fort pour que mes chances de survies soient plus importantes. Le soir suivant, je pris la décision de fixer une dépouille de façon à apprendre ce qui tôt ou tard leur arrive... La surprise fut de taille: la dépouille ensanglantée se releva, puis se dirigea vers les Death Slums comme s'il ne lui était jamais rien arrivée.

Je fut exilé peu après. Il ne fallait surtout pas que je répète les erreurs des précédents exilés: il fallait que je m'éloigne du fort, et encore plus des Death Slums. Mais ça ne m'épargna pas cette effroyable rencontre... Tout commença alors que je marchais vers le Nord magnétique de la planète. Je commençait à percevoir des grattements, des rugissements. Ils 'approchaient de moi peu à peu. Ils étaient beaucoup, un nombre ahurissant. Même 10 Leman Russ auraient été submergés. Je ne sais pas encore ce qui me pris à ce moment-là, mais j'arrêtai de courir, et fit face au danger. Je vis des hormagaunts et termagants par centaines... Ce qui me marqua tout d'abord était leur difformité: en effet, on ne pouvez pas trouver deux individus identiques, car tandis que l'un avait une patte inférieure de trop, un autre avait plusieurs têtes. Ils étaient parcourus de petits organismes, tout comme un démon de nurgle par exemple. Mais même si ces organismes semblaient se nourrir des tyranides, ils semblaient être à l'origine de la difformité des gaunts: leurs membres grossissaient et se scindaient en deux, et ceci était à mon avis du à ces organismes. Alors que je contemplais cela, les gaunts m'avaient encerclé, mais ne daignaient pas vouloir m'attaquer. Soudain, je senti un léger courant d'air... Puis je senti des espèces de tentacules me glisser sur la tête. Je me retournai subitement, et j'aperçus alors un spécimen dont je n'avais jamais entendu parler: il avait la posture d'un guerrier tyranide. Son torse étaient parcouru d'un nombre ahurissant de crochets, qui à leur base laissaient entrevoir l'intérieur de la carcasse de la bête d'où s'échappait une lumière bleue éblouissante. Sa peau et sa carapace noires le fondaient dans la nuit. Il possédait de long membres supérieurs ayant chacun deux articulations. De plus, son énorme tête dont on voyait partiellement le cerveau laissait crépiter une énergie folle. Ceci semblait le faire léviter en l'air. Ce spécimen n'était ni plus ni moins qu'un mélange de zoanthrope et de lictor. Il mélangeait capacités psychiques et commandement avec rapidité et force. Mes muscles se paralysèrent tellement la peur était présente. Je senti ses tentacules se rapprocher de mes oreilles, puis elles s'y introduisirent. Et lorsqu'elles touchèrent mes tympans artificiels, la bête fut contrainte de stopper son opération. Elle disparut alors laissant derrière elle une légère brise. Les gaunts se dispersèrent alors sans me prêter d'attention particulière. Ce fut une nuit étrange, mais elle me fit ouvrir les yeux...

C'était décidé: il fallait que je survive pour que mon expérience ne soit pas vaine. Je voyageais donc sur cette planète, cherchant continuellement à me nourrir. Cette tâche se révéla ardue, puisque les tyranides s'étaient déjà procuré une bonne partie de la biosphère de cette planète... Mais il restait curieusement des lieux où la végétation était luxuriante, comme si les tyranides étaient passé à côté sans y prendre garde. Je me nourrissais donc dans ces endroits, certes rares, mais riches en fruits et petits animaux.

Il m'arrivait de ne plus être sur mes gardes lorsque j'étais dans ces coins de vie. De temps à autre, je sentais comme de grosse créatures passer dans les arbres, ne laissant qu'un bruit derrière elles... Seulement les bombardement de spores-mines n'avaient pas lieu sur ces endroits où la vie prospérait. C'était étrange, mais c'était ma seule option de survie, car les bombardements se faisaient de plus en plus fréquent.

Un matin, je fut réveillé par une secousse: je pensai alors que c'était un séïsme... Mais on pouvait commencer à entendre les horribles cris des tyranides affamés. Cette fois-ci, ils passaient à l'attaque. Comme ils étaient encore assez loin je décidai de revenir au fort: même si il serait le théâtre d'une grande bataille, retourner dans la civilisation était ma seule chance de survie.

A mon arrivée au fort, j'essayai de communiquer avec les soldats à l'intérieur. Seulement à chaque fois que je les avertissais d'une attaque tyranides, aucun ne me croyais... Tous me disaient qu'une bataille héroïque avait eu lieu ici, et qu'ils s'en étais sorti grâce à l'empereur: un prince tyranide se fit empaler par un objet mystérieux, puis les tyranides commencèrent à s'entre-dévorer... Tous me parlaient d'un spectacle ahurissant. Après deux jours à rôder autour du fort, les hautes autorités me firent rentrer, me posèrent en quarantaine, puis me questionnèrent. Après leur avoir tout raconter de mon périple, ils me firent part de leur découverte: à cette fameuse bataille, le prince tyranide avait été transpercé par un tronc d'arbre lancé à une vitesse hallucinante. A ce moment précis les psykers ressentir la force Warp qui avaient été utilisée pour cette attaque. Puis des recherches secrètes ont démontré que ce fut bien un tyranide qui avait lancé ce projectile... Et ceci alors qu'ils ignoraient l'existence de toute forme de vie sur cette planète. Le rapprochement était alors fait: ces tyranides difformes que j'avais rencontré étaient d'une nature tout autre que ceux qui nous attaquent en ce moment. Mais pourquoi nous ont-ils porté secours? Ces tyranides que l'on croyait éteints l'étaient-ils réellement? Serait-ce l'arrivée des autres tyranides qui les aurait réveillé?

Des recherches plus poussées sur ces anciennes confrontations nous amenèrent certains éléments de réponse. On trouva un jour un document témoignant d'expérience sur ces tyranides... Nos prédécesseurs étaient clairement dans un sacré pétrin, et ils recoururent à des recherches pour tenter de trouver un moyen de combattre sur le plan biologique... Il firent quelques test dans des zones boisées distinctes, sur des surfaces restreintes, afin d'observer les conséquences de l'absorption de cette masse modifiée. Il se trouve que les résultats furent concluant: les tyranides qui entraient en contact avec cette biomasse voyaient leur récepteurs synaptiques détruits, puis ces derniers s'entre-dévoraient... Mais ce qu'ils n'avaient pas prévu, c'étaient les effets d'une telle arme sur des créatures synapses.

Un plus gros problème survint: les équipes de scientifiques furent assassinées les unes après les autres, et les substances constituant l'arme biologique furent perdu. Les documents poursuivent cette histoire pendant encore un ou deux jours, puis s'arrêtent subitement. Il était cependant clair que ces tyranides n'avaient jamais quitté la planète, et nous pouvions supposé que ces tyranides difformes étaient en hibernation jusqu'à présent, et qu'ils s'étaient fait réveiller par l'arrivée des nouveaux tyranides. Aussi, ce fameux lictor en lévitation est une créature synapse, qui a plusieurs centaines de gaunts avec lui. Il semblerait que sa conscience suffise pour ne pas que les tyranides s'entre-dévorent, comme il est dit dans les archives. Se pourrait-il que l'esprit de la ruche ne soit qu'une image de l'instinct tactique de certaines créatures tyranides? Il semblerait aussi que ces tyranides tentaient de défendre comme ils pouvaient ces zones de vie qui n'étaient ni plus ni moins les zones testées par l'arme biologique. Le combat contre les nouveaux tyranides n'était donc pas terminé, mais nous étions cette fois-ci en connaissance d'un potentiel allié.

_________________
"Les orks disent que Gork est brutal et ruzé, tandis que Mork est tout l'inverse, c'est-à-dire ruzé et brutal."
-Codex Orks


Dernière édition par Antimoine_51 le Lun 3 Oct 2011 - 20:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DarkAxe
Spore mine
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 04/05/2011

MessageSujet: Re: Esquisse de fluff d'une flotte qui n'est pas la mienne (finallement...)   Jeu 19 Mai 2011 - 21:24

Sympa.
Vive l'invasion genestealer. Sinon moi j'imagine plutôt qu'un membre de l'escouade est mordu (donc contaminé) se met à envoyé des infos à la flotte-ruches (la flotte ruche arrive avec un guide michelin (à la troisiéme tourné à gauche massacré les gardes désactiver le générateur de bouclier) et/ou commence à contaminé d'autre membre ,et à la fin la flotte ruche arrive avec uniquement des humains contaminé pour l'accueillir.

Un humain contaminé peut rester "indétectable" et rester dans l'escouade sans qu'ils y aient de soupçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisuke94
KisuLoutre94
avatar

Messages : 751
Date d'inscription : 28/02/2011
Age : 28

MessageSujet: Re: Esquisse de fluff d'une flotte qui n'est pas la mienne (finallement...)   Jeu 19 Mai 2011 - 22:55

Pas mal comme début de fluff =)
Continue comme ça ! Je ne voudrais pas t'influencer en te donnant des idées ^^

_________________
"Si je ne suis pas de retour dans 5 minutes ...
... attendez plus longtemps !"
Unyuu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algaroth
Hormagaunt
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 26
Localisation : Le Havre

MessageSujet: Re: Esquisse de fluff d'une flotte qui n'est pas la mienne (finallement...)   Jeu 19 Mai 2011 - 23:38

DarkAxe a écrit:
Sympa.
Vive l'invasion genestealer. Sinon moi j'imagine plutôt qu'un membre de l'escouade est mordu (donc contaminé) se met à envoyé des infos à la flotte-ruches (la flotte ruche arrive avec un guide michelin (à la troisiéme tourné à gauche massacré les gardes désactiver le générateur de bouclier) et/ou commence à contaminé d'autre membre ,et à la fin la flotte ruche arrive avec uniquement des humains contaminé pour l'accueillir.
Atta, atta, atta, on parle bien d'une invasion genestealer, là ? Oui, non pasque je vois pas bien comment un stealer peut contrôler un membre d'unité... Parce que, bon le baiser du genestealer n'a pas d'effet direct sur la victime (enfin hormis ce qui concerne sa descendance quoi)

Sinon, le fluff est classique mais bien sympa ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DarkAxe
Spore mine
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 04/05/2011

MessageSujet: Re: Esquisse de fluff d'une flotte qui n'est pas la mienne (finallement...)   Ven 20 Mai 2011 - 17:05

"Une fois infecté, la victime est entièrement soumis à la télépathie du monstre" Codex tyranide v5: Genestealer ligne 31 (ligne 5 de la deuxième partie)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algaroth
Hormagaunt
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 26
Localisation : Le Havre

MessageSujet: Re: Esquisse de fluff d'une flotte qui n'est pas la mienne (finallement...)   Ven 20 Mai 2011 - 17:35

DarkAxe a écrit:
"Une fois infecté, la victime est entièrement soumis à la télépathie du monstre" Codex tyranide v5: Genestealer ligne 31 (ligne 5 de la deuxième partie)
Ouiiiii, mais c'est du néo-fluff, donc c'est de LA MERDE ! Very Happy
Oui, non, j'ai lu le paragraphe ce matin dans le dex, j'avais seulement été voir sur Taran quand j'ai écris le message au dessus, ou il est dit que " La victime montre peu de signe extérieur de l'infection - en fait, elle gagne une partie de la force remarquable du stealer, de sa flexibilité et de sa longévité, acquérant une meilleure santé qu'auparavant."
Voilà, voilà, au temps pour moi donc.
N'empêche le fluff V2 ça a quand même plus de gueule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antimoine_51
Guerrier
avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 05/08/2010
Age : 24
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Esquisse de fluff d'une flotte qui n'est pas la mienne (finallement...)   Ven 20 Mai 2011 - 22:13

En tout cas merci beaucoup!
Je pense continuer l'histoire après le BAC, car pour l'instant je suis assez ric-rac sur mon planning!
Et oui, il faut que j'aille faire un sérieux petit tour sur Taran, depuis le temps qu'on m'en parle, qu'on m'envoie des liens (que je suis aller voir, ne vous inquiétez-pas!).
Le seul truque qui aurait pu être bancale c'est l'histoire des mecs qui vont chercher l'inquis... Mais comme je l'ai dit, je vais faire un bon petit tour sur Taran ce qui me permettra de me mettre au point niveau fluff!

_________________
"Les orks disent que Gork est brutal et ruzé, tandis que Mork est tout l'inverse, c'est-à-dire ruzé et brutal."
-Codex Orks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algaroth
Hormagaunt
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 26
Localisation : Le Havre

MessageSujet: Re: Esquisse de fluff d'une flotte qui n'est pas la mienne (finallement...)   Ven 20 Mai 2011 - 23:13

Antimoine_51 a écrit:
Mais comme je l'ai dit, je vais faire un bon petit tour sur Taran ce qui me permettra de me mettre au point niveau fluff!
Eh ben dans ce cas là, plus de mec infectés zombifiés par les genes ^^

Par contre c'est vrai que le fait de prévenir l'inquisition m'avait fait tiquer aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antimoine_51
Guerrier
avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 05/08/2010
Age : 24
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Esquisse de fluff d'une flotte qui n'est pas la mienne (finallement...)   Sam 21 Mai 2011 - 13:10

Ouais, mais je ne savais pas trop quoi faire: c'est tellement le dawa dans le bataillon qu'il fallait trouver une solution pour faire flipper méchamment les soldats pour qu'ils se calment!

_________________
"Les orks disent que Gork est brutal et ruzé, tandis que Mork est tout l'inverse, c'est-à-dire ruzé et brutal."
-Codex Orks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Algaroth
Hormagaunt
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 26
Localisation : Le Havre

MessageSujet: Re: Esquisse de fluff d'une flotte qui n'est pas la mienne (finallement...)   Sam 21 Mai 2011 - 13:30

Je ne connais aucunement le fluff GI, mais dans ce cas, c'est pas le Commissaire de Régiment qui gueule un coup dans ce cas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antimoine_51
Guerrier
avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 05/08/2010
Age : 24
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Esquisse de fluff d'une flotte qui n'est pas la mienne (finallement...)   Lun 3 Oct 2011 - 20:29

Bon, un léger up (enfin j'en ai fait plusieurs avant, mais je ne les avais pas indiqué).

Je suis parti sur un délire... Bon, c'est très détaché de l'image des tyranides donnée par GW, c'est même assez fantaisiste....

_________________
"Les orks disent que Gork est brutal et ruzé, tandis que Mork est tout l'inverse, c'est-à-dire ruzé et brutal."
-Codex Orks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le petit carnassier
Rodeur
avatar

Messages : 269
Date d'inscription : 06/05/2011
Age : 19
Localisation : Muhlouse

MessageSujet: Re: Esquisse de fluff d'une flotte qui n'est pas la mienne (finallement...)   Lun 3 Oct 2011 - 23:05

Oui pour être fantaisiste, c'est fantaisiste. Mais c'est très sympa et bien cherché, j'ai hate pour la suite.

_________________
"On dit que la meilleur arme est celle dont on n'a pas à se servir.
Eh bien je partage pas cet avis.
Je préfère l'arme dont on a besoin de se servir qu'une fois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'ombre funeste
Mawloch
avatar

Messages : 1192
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 19
Localisation : LV-426

MessageSujet: Re: Esquisse de fluff d'une flotte qui n'est pas la mienne (finallement...)   Mar 4 Oct 2011 - 20:47

Vraiment pas mal! A quand la suite?

_________________
Dans l'espace, personne ne vous entend crier.
Mais dans cette émission, tout le monde vous entendra glousser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Esquisse de fluff d'une flotte qui n'est pas la mienne (finallement...)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Esquisse de fluff d'une flotte qui n'est pas la mienne (finallement...)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Esquisse de fluff d'une flotte qui n'est pas la mienne (finallement...)
» Fluff de la flotte ruche Nidhögg.
» [Fluff] Histo-Observations-Info sur la flotte ruche Thallid
» [Fluff Perso] Flotte Shiva
» [Dossier fluff] La Flotte Impériale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Grand Carnassier  :: "La Grande Bête est venue, devoreur de mondes..." :: Background-
Sauter vers: